Le décès du chef Leonard George

Déclarations de sénateurs

Le décès du chef Leonard George

11 décembre 2017


L'honorable Sénateur Larry W. Campbell :

Honorables sénateurs, j’interviens aujourd’hui pour souligner la Journée internationale des droits de l’homme, qui a eu lieu hier, le dimanche 10 décembre.

En cette journée, nous devons saluer et remercier notre démocratie qui garantit à toutes les personnes, peu importe leur identité, leurs croyances ou leur origine, de vivre libres et égales en dignité et en droits.

Aujourd’hui, je ne peux m’empêcher de penser à la situation des droits de la personne en Asie et au Vietnam, qui va en se détériorant.

Pour marquer cet événement annuel, mon bureau a une fois de plus distribué des exemplaires de notre plus récent rapport sur la situation des droits de la personne au Vietnam.

Le rapport de cette année fait ressortir des enjeux critiques qui montrent comment le Parti communiste, qui dirige seul le pays, prive les citoyens du Vietnam de leur liberté politique et de leurs droits fondamentaux.

Honorables sénateurs, la Journée internationale des droits de l’homme devrait servir à éclairer la politique étrangère du Canada, surtout à une époque où il cherche à intensifier ses relations commerciales progressistes avec des pays tristement réputés pour leur piètre bilan en matière de protection des droits de la personne, notamment la Chine.

Les relations et les accords commerciaux représentent d’excellentes voies de communication par lesquelles nous pouvons nouer un dialogue avec d’autres pays afin de souligner nos différences sur le plan social. Cependant, il faut alors que les responsables des négociations commerciales soulèvent la question des droits de la personne. C’est pourquoi nous devons nous rappeler pourquoi nous faisons du commerce et constater que les échanges commerciaux et les droits de la personne vont de pair, car, dans les deux cas, ils visent à améliorer la qualité de vie des gens.

Honorables sénateurs, engageons-nous de nouveau, aujourd’hui et tous les jours, à garantir les libertés fondamentales et à protéger les droits de la personne de tous et toutes. Merci.