L'honorable George J. Furey, c.r.

Le Président du Sénat

   

Nouvelles


Discours lors du dévoilement du portrait officiel du très honorable Paul Martin


Premier ministre Trudeau,
Premier ministre Martin et Madame Martin,
Monsieur le Président de la Chambre des communes,
Honorables sénateurs et députés,
Distingués invités,
Mesdames et Messieurs,

La liste des réalisations de M. Martin est aussi longue et diversifiée qu’elle est impressionnante.Au nom du Sénat du Canada, c’est un grand honneur d’être parmi vous ici aujourd’hui pour célébrer le dévoilement du portrait du 21e premier ministre du Canada, le très honorable Paul Martin.

Au Collège St. Michael's et à la Faculté de droit de l’Université de Toronto, M. Martin était un étudiant brillant et doué d’histoire, de philosophie et de droit.

Jeune homme d’affaires, il a transformé la société maritime Canada Steamship Lines en une entreprise prospère, novatrice et concurrentielle à l’échelle internationale.

À l’instar de son père, dont la longue et brillante carrière parlementaire a duré 33 ans, M. Martin a décidé en 1988 de faire carrière en politique. Il a alors été élu député de LaSalle–Émard à la Chambre des communes.

En 1993, M. Martin a été nommé ministre des Finances du pays, et il a été l’un des plus grands ministres canadiens à détenir ce portefeuille.

Au cours de son long mandat à titre de ministre des Finances, il a été responsable de la création de la Fondation canadienne pour l’innovation, un fonds qui a contribué à jeter les bases de l’économie intelligente du pays. Il a également introduit la Prestation nationale pour enfants, une mesure qui a aidé 23 000 familles à se sortir de la pauvreté.

En tant que premier ministre, M. Martin nous a laissé un héritage de politiques tournées vers l’avenir… c’est sous son gouvernement que le projet de loi sur Le mariage entre personnes de même sexe a été adopté.

C’est également son gouvernement qui a négocié l’Accord de Kelowna, un consensus historique qui visait à combler l’écart entre la qualité de vie des Canadiens autochtones et celle des autres Canadiens.

Il a aussi négocié un accord de partage des recettes avec les provinces, puis a créé un programme de 41 milliards de dollars dans le but d’améliorer les soins de santé d’un bout à l’autre du pays.

Dans les années qui ont suivi, M. Martin a misé sur son expérience de premier ministre pour devenir un homme d’État important et respecté qui a mis en place de nombreuses initiatives nationales et mondiales, dont voici quelques exemples : la Banque africaine de développement, la Coalition pour le dialogue sur l’Afrique et la Commission océan mondial.
Son travail auprès des Canadiens autochtones, et plus particulièrement auprès des jeunes, continue d’apporter une contribution énorme au pays et démontre sa nature altruiste et sa recherche passionnée de solutions.

Vous avez été et êtes encore un modèle pour tous les Canadiens et les Canadiennes.

Les mots de Ralph Waldo Emerson me viennent à l’esprit :

« Chaque homme a sa propre vocation, et son talent est son appel. Il y a une direction vers laquelle tout l’espace lui est ouvert. »

Vous, Monsieur le Premier Ministre Martin, avez trouvé votre vocation, votre appel, l’endroit où tout l’espace vous était ouvert. Nous sommes ici aujourd’hui pour célébrer vos réalisations dans cet espace par le dévoilement de votre portrait, que tous les Canadiens pourront regarder et célébrer.

De la part de mes collègues du Sénat ainsi que de celle de tous les Canadiens, je vous offre ma sincère gratitude pour votre service exceptionnel envers le Canada.

Merci.