Aller au contenu

Ottawa – Il est urgent que le gouvernement fédéral offre un appui aux médias des communautés de langue officielle en situation minoritaire pour que ceux‑ci puissent survivre, a déclaré le Comité sénatorial des langues officielles dans une lettre qu’il a fait parvenir à deux ministres fédérales.

Le président et la vice-présidente du comité ont écrit à la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, Carla Qualtrough, ainsi qu’à la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, afin d’exhorter le gouvernement d’accroître son appui.

Cette lettre a été motivée par le témoignage d’un consortium de médias communautaires de langue officielle s’adressant aux populations francophones et anglophones minoritaires, qui a été entendu dans le cadre de l’étude du comité visant à moderniser la Loi sur les langues officielles. Le président de l’Association de la presse francophone, Francis Sonier, a pris la parole au nom du consortium, dont font également partie l’Alliance des radios communautaires du Canada et l’Association des journaux régionaux du Québec.

Selon le comité, le Plan d’action pour les langues officielles – 2018‑2023 du gouvernement ne suffit pas à répondre aux besoins à court et à moyen terme des médias communautaires.

Le comité a proposé aux ministres Qualtrough et Joly que le gouvernement accorde des fonds d’urgence pour aider les diffuseurs et les journaux de langue officielle en situation minoritaire dont la situation financière est précaire. Ces médias contribuent à soutenir l’identité linguistique et culturelle des communautés qu’ils servent; ils méritent l’appui du gouvernement.

Il a également exhorté les ministres à organiser une réunion entre le consortium et des organisations gouvernementales susceptibles de protéger ces actifs culturels importants.

Citations

 « Les médias communautaires et locaux sont des acteurs clés du développement et de la vitalité des communautés qu’ils servent. Ces médias souffrent depuis plusieurs années des coupures gouvernementales au niveau de l’achat publicitaire dans les médias communautaires et locaux, particulièrement ceux de langues officielles. Il est temps que le gouvernement reconnaisse l’urgence de la situation et qu'il agisse en conséquence. »

- Le sénateur René Cormier, président du comité.

« Les membres du consortium aident les communautés de langue officielle en situation minoritaire à s’épanouir en racontant les histoires qui sont importantes pour eux. Nous rappelons aux ministres Qualtrough et Joly que la Loi sur les langues officielles engage le gouvernement à favoriser l’épanouissement des communautés francophones et anglophones en situation minoritaire au Canada et à appuyer leur développement. »

- La sénatrice Rose-May Poirier, vice‑présidente du comité.

Liens connexes

Renseignements :
Sonia Noreau
Agente, Relations publiques
Direction des communications
Sénat du Canada613-614-1180 | sonia.noreau@sen.parl.gc.ca

Nouvelles liées

Un comité du Sénat étudiera les effets du plafond des permis d’études
Il faut plus d’immigrants d’expression française pour relancer une...
Un comité sénatorial fait le point après avoir étudié le document de réforme...
Un comité du Sénat adopte une motion sur les établissements postsecondaires qui...

Derniers rapports

Projet de loi S-15, Loi modifiant le Code criminel et la Loi sur la protection d'espèces animales ou végétales sauvages et la réglementation de leur commerce international et interprovincial, avec amendement et observations Le comité sénatorial permanent des affaires juridiques et constitutionnelles
Vingt-cinquième rapport

Projet de loi C-69, Loi portant exécution de certaines dispositions du budget déposé au Parlement le 16 avril 2024, sans amendement mais avec observations Le comité sénatorial permanent des finances nationales
Dix-neuvième rapport

Projet de loi C-70, Loi concernant la lutte contre l'ingérence étrangère, sans amendement mais avec observations Le comité sénatorial permanent de la sécurité nationale, de la défense et des anciens combattants
Dixième rapport

Haut de page