La Loi sur le Parlement du Canada

Projet de loi modificatif--Troisième lecture--Ajournement du débat

4 mai 2021


[16:51]

Propose que le projet de loi S-205, Loi modifiant la Loi sur le Parlement du Canada (artiste visuel officiel du Parlement), soit lu pour la troisième fois.

 — Je prends la parole depuis les terres traditionnelles des Anishinaabes, des Cris, des Oji-Cris, des Dakotas et des Dénés, dans le berceau et au cœur de la patrie de la nation métisse.

Honorables sénateurs, comme vous le savez, ce n’est pas la première fois que nous sommes saisis de ce projet de loi sur la création d’un poste d’artiste visuel officiel du Parlement. Quand les élections ont été déclenchées en 2019, il est mort au Feuilleton à la Chambre des communes après avoir été adopté au Sénat. Les médias ont beaucoup réagi quand il est mort au Feuilleton à l’autre endroit. Il est aussi mort au Feuilleton une fois de plus au Sénat au moment de la prorogation. Espérons que cette nouvelle tentative sera la bonne.

Ce projet de loi sur la création d’un poste d’artiste visuel officiel du Parlement a de l’importance. Comme vous le savez tous, j’ai déjà décrit à plusieurs reprises les objectifs de cette mesure, la façon de la mettre en œuvre et les retombées qu’elle aurait. Je ne répéterai pas les discours que j’ai déjà prononcés. Je me contenterai de dire que ce projet de loi réunit les responsabilités sociales des parlementaires et des artistes. Il met en lumière l’importance de la démocratie contemporaine et de l’éducation civique en utilisant, pour ce faire, une représentation visuelle des enjeux et du travail qui occupent le Sénat et la Chambre des communes, ainsi que des valeurs, des points de vue et des principes des Canadiens. C’est une façon d’établir un lien vraiment significatif avec les Canadiens et les gens de tout âge qui habitent au Canada, grâce au langage international de nombreux médias visuels.

Beaucoup d’artistes m’ont dit que la création de ce poste aurait beaucoup d’importance, car ce serait une expression de soutien moral qui serait bien accueillie par les artistes du pays en cette période difficile.

Je remercie l’artiste Peter Gough qui a lancé l’idée il y a quelques années. Je suis si triste qu’il soit décédé plus tôt cette année. Je lui ai parlé quelques jours avant son décès et il était au courant que le projet de loi était à nouveau à l’étude dans cette enceinte.

J’aimerais aussi remercier les membres du Comité permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie de l’indulgence dont ils ont fait preuve pour franchir rapidement les étapes le mois dernier. Je remercie également la sénatrice Ataullahjan, la porte-parole, et tous les sénateurs pour leur intérêt et leur soutien.

Honorables sénateurs, j’espère sincèrement que ce projet de loi sera adopté rapidement dans l’autre endroit. Je vous remercie.