période des questions — Les services publics et l'approvisionnement

17 février 2021


L’honorable Donald Neil Plett (leader de l’opposition)
[14:52]

Monsieur le leader, il y a un peu plus d’une semaine, je vous ai demandé si le gouvernement Trudeau allait maintenant collaborer avec des entreprises canadiennes comme Providence Therapeutics pour la conception d’un vaccin au Canada. Ce n’est qu’après que le Manitoba ait annoncé une entente avec cette entreprise que les représentants du ministre de l’Industrie ont contacté le PDG de Providence pour discuter de son vaccin, qui en est à l’étape d’essais sur les humains, comme je l’ai mentionné la semaine dernière.

Monsieur le leader, à quoi les discussions du week-end dernier entre le ministre Champagne et le PDG de Providence ont-elles abouti? Le gouvernement Trudeau est-il disposé à fournir à Providence l’aide qu’il aurait dû lui offrir l’année dernière?

L’honorable Marc Gold (représentant du gouvernement au Sénat)
[14:53]

Je vous remercie de votre question. Je ne connais pas la teneur de ces discussions, mais le gouvernement collabore avec Providence et avec d’autres fabricants, et il a offert de l’aide. Ce n’est peut-être pas autant que certaines entreprises le souhaiteraient, mais les discussions se poursuivent.

Le sénateur Plett
[14:53]

Il est malheureux que vous ne soyez pas au courant des discussions entre le ministre et Providence, les provinces et d’autres entreprises parce que, à mon avis, les Canadiens ont le droit de savoir. Monsieur le leader, le gouvernement Trudeau regrette-t-il d’avoir gaspillé du temps l’an passé à travailler sur l’entente avec CanSino au lieu d’avoir soutenu le développement de vaccins par des entreprises canadiennes?

[14:53]

Je vous remercie de votre question. Comme je l’ai dit à maintes reprises, et comme la ministre de l’Approvisionnement, le premier ministre et d’autres l’ont affirmé, le Canada a adopté une approche à volets multiples. Il n’a pas mis tous ses œufs dans le même panier. C’est le premier pays à avoir conclu une entente avec Moderna et le quatrième au monde à avoir signé un contrat avec Pfizer. Au total, comme vous le savez, nous avons des ententes avec sept sociétés pharmaceutiques. Certains vaccins se révéleront plus prometteurs que d’autres. Nous espérons que Santé Canada approuvera celui d’AstraZeneca, et d’autres vaccins semblent prometteurs. Le gouvernement demeure convaincu qu’il respectera la cible qu’il a annoncée et il est sur la bonne voie d’atteindre l’objectif de vacciner tous les Canadiens qui le désirent d’ici la fin septembre.