période des questions — L'innovation, les sciences et le développement économique

Le Centre de production de produits biologiques

23 juin 2021


L’honorable Terry M. Mercer
[14:35]

Sénateur Gold, au début de 2020, les Canadiens ont appris qu’en raison des décisions prises par les gouvernements précédents, le Canada n’avait plus la capacité de fabriquer des vaccins à l’intérieur de ses frontières. Ce mois-ci, le gouvernement a terminé la construction du Centre de production de produits biologiques, une toute nouvelle installation dont le Conseil national de recherches du Canada est à la fois le propriétaire et l’exploitant. Pouvez-vous y croire? Le tout a été complété en moins d’un an; parfois, il est possible de mener rapidement les projets à bien.

Dès qu’elle aura atteint sa pleine capacité, cette installation pourra fabriquer jusqu’à 2 millions de doses par mois. Le centre a conclu une entente avec Novavax pour fabriquer leur vaccin dès que Santé Canada aura donné son approbation. Il est à espérer que ce sera fait avant la fin de 2021.

Sénateur Gold, étant donné que les Canadiens se font vacciner à un rythme encourageant avec les autres vaccins, le gouvernement a‑t‑il l’intention d’utiliser les vaccins de Novavax pour respecter ses engagements à l’échelle internationale en matière de vaccination, par exemple par l’entremise du programme COVAX?

L’honorable Marc Gold (représentant du gouvernement au Sénat)
[14:36]

Je vous remercie de votre question et de souligner nos progrès pour rétablir la capacité de fabrication vaccinale en sol canadien. Nous avons très hâte que cette installation reçoive l’équipement attendu pour commencer à fabriquer le vaccin de Novavax.

Je suis vraiment content que vous ayez mentionné l’engagement du Canada à participer à la distribution mondiale des vaccins, surtout aux pays dont la situation est moins bonne que la nôtre.

Cependant, pour l’instant, je ne sais pas si la fabrication de vaccins contre la COVID-19 à Montréal servira à cette fin; d’ailleurs, nous ne pouvons pas encore savoir quand ces vaccins seront distribués au Canada. Dès que des détails à cet effet seront disponibles, j’en ferai certainement part au Sénat.

[14:37]

Sénateur Gold, vous avez répondu partiellement à ma question complémentaire. Dois-je comprendre de votre réponse que l’établissement pourrait ne pas produire de vaccins contre la COVID-19? Si c’est le cas, va-t-il produire d’autres vaccins qui pourront être utilisés tant au Canada qu’ailleurs dans le monde?

Le sénateur Gold
[14:38]

Merci de votre question. Je crois comprendre que la priorité sera de commencer à produire des vaccins contre la COVID-19. On ne sait toujours pas avec précision combien on en produira ni à quel rythme. Ce qu’il faut surtout retenir, c’est que cet établissement et les autres que nous espérons voir apparaître nous fourniront les capacités nécessaires pour produire les vaccins dont nous aurons besoin, quels que soient les types de virus auxquels nous devrons faire face.

Comme je l’ai dit, c’est une étape importante pour récupérer, à l’échelle nationale, des capacités de production qui nous permettront de composer avec différentes maladies et de produire différents vaccins selon les besoins.