déclarations de sénateurs — L'honorable Tony Loffreda

Félicitations à l'occasion de sa nomination

5 décembre 2019


Son Honneur le Président
[09:30]

Honorables sénateurs, je donne maintenant la parole aux leaders pour qu’ils puissent nous adresser quelques mots au sujet de notre nouveau collègue, le sénateur Loffreda.

L’honorable Peter Harder (représentant du gouvernement au Sénat)
[09:30]

Honorables sénateurs, c’est la cinquantième fois que j’ai l’honneur d’accompagner un nouveau sénateur dans cette enceinte. En tant que représentant du gouvernement — du moins pendant encore un certain temps —, c’est effectivement un honneur pour moi de souhaiter la bienvenue — benvenuto — à notre nouveau collègue. Comme on l’a appris tout à l’heure, l’honorable sénateur Tony Loffreda représentera ici sa province, le Québec, et la division sénatoriale de Chaouinigane.

Le sénateur Loffreda apporte de profondes connaissances en affaires et compte 35 ans d’expérience dans le secteur financier, mais sa nomination est un reflet de beaucoup plus que sa contribution au monde des affaires.

Son action philanthropique est vraiment remarquable et montre à quel point il a à cœur le bien-être de sa collectivité, de sa ville, de sa province et de son pays.

À titre de vice-président du conseil, Gestion de patrimoine, de la Banque Royale du Canada, le sénateur Loffreda a coprésidé plus d’une centaine d’initiatives qui ont profité à des collectivités et à des gens dans le besoin. Un grand cœur et de l’intelligence sont des qualités de bons parlementaires. Le sénateur Loffreda a déjà démontré une solide compréhension du rôle de sénateur lorsqu’il a dit récemment ce qui suit dans une entrevue : « Il ne s’agit pas seulement d’avoir une opinion, mais de faire preuve de jugement. »

Je suis tout à fait d’accord.

Monsieur le sénateur, nous vous souhaitons la bienvenue dans cette enceinte. Nous nous réjouissons à l’idée que vous contribuerez à nos délibérations et remercions les membres de votre famille de leur indulgence, car c’est nous, au Sénat, qui pourrons profiter du temps que vous ne pourrez pas passer avec eux. Je vous remercie.

L’honorable Donald Neil Plett (leader de l’opposition)
[09:33]

Honorables sénateurs, même si je ne regrette pas le fait que le sénateur Harder ne nous présentera plus de nouveaux sénateurs, j’aurais aimé que ce soit pour d’autres raisons. Sénateur Harder, ce fut un plaisir de travailler avec vous.

Honorables sénateurs, j’aimerais d’abord vous souhaiter à tous la bienvenue après une assez longue pause. J’espère que vous avez passé un bel été et que vous êtes prêts pour une session productive.

C’est avec plaisir que je prends la parole aujourd’hui pour accueillir notre tout nouveau collègue, l’honorable Tony Loffreda.

Sénateur Loffreda, félicitations et bienvenu au Sénat du Canada. Je sais que vous avez eu quelques mois pour commencer à vous familiariser avec votre nouveau rôle, mais je sais aussi que l’adaptation aux responsabilités de sénateur n’est pas toujours facile. Je tiens à vous assurer que vous avez, des deux côtés de cette Chambre, des amis et collègues qui vous prêteront main-forte avec plaisir. Je sais que je parle au nom de tous les sénateurs en vous disant de ne jamais hésiter à faire appel à nous.

Chers collègues, comme vous le savez, la feuille de route du sénateur Loffreda est longue et bien remplie. Encore tout récemment, il était vice-président du Conseil, Gestion de patrimoine de la Banque Royale du Canada, après avoir occupé le poste de vice-président régional. Pendant de nombreuses années, il a été cadre supérieur à la Banque Nationale et, auparavant, il a occupé le poste de gestionnaire principal de la vérification à la firme Raymond Chabot Grant Thorton.

Manifestement, malgré ses grandes réalisations sur le plan professionnel, le sénateur Loffreda n’a pas perdu contact avec sa collectivité et les gens dans le besoin. Il sert la communauté italienne, la ville de Montréal et la province de Québec depuis longtemps, comme en témoignent ses multiples contributions en matière de philanthropie et de bénévolat. D’ailleurs, j’ai fait le compte et le sénateur Loffreda a siégé au sein de 21 conseils et comités touchant à des domaines comme les sports, les soins de santé, le développement économique, les arts de la scène, le financement de la lutte contre l’autisme et le cancer, pour ne nommer que ceux-là.

Ces états de service illustrent l’ampleur des connaissances et la vaste expérience que possède le sénateur Loffreda et dont bénéficiera le Sénat. Par ailleurs, ils témoignent également du niveau de respect des Canadiens à son égard. Les nombreuses récompenses qui lui ont été décernées à maintes reprises font aussi foi de ce grand respect. Il est impossible de mentionner toutes ces récompenses, mais signalons entre autres la Médaille d’or du lieutenant-gouverneur du Québec, la Médaille commémorative du 150e anniversaire du Sénat du Canada et la Médaille du jubilé de diamant de la reine. En 2014, le sénateur Loffreda a également reçu le Prix du Gouverneur général pour l’entraide. Cette récompense est décernée aux personnes qui ont fait une contribution substantielle, soutenue et non rémunérée à leur collectivité. On a reconnu que le sénateur Loffreda illustre parfaitement cette générosité.

Honorables sénateurs, nous savons qu’il n’est pas toujours facile de gagner la confiance des Canadiens. Cependant, dans un contexte de démocratie parlementaire, cette confiance est absolument essentielle. Je suis ravi que le sénateur Loffreda apporte à notre institution son expérience professionnelle et son expertise et que, par surcroît, il jouisse d’un appui sans équivoque de la part des Canadiens qu’il représentera.

Sénateur Loffreda, je suis persuadé que vous défendrez haut et fort la ville et la région que vous représenterez et que vous ferez une contribution remarquable à votre province, à votre pays et au Sénat du Canada. Au nom du caucus conservateur, je vous souhaite la bienvenue au Sénat du Canada.

L’honorable Raymonde Saint-Germain
[09:37]

Honorables sénateurs, Antonio Tony Loffreda, c’est en mon nom et en celui de tous les membres du Groupe des sénateurs indépendants que je salue aujourd’hui votre nomination. Je salue également les 18 membres de votre famille qui sont venus assister à cet événement mémorable. C’est une nomination amplement méritée, qui est le point culminant d’un riche parcours professionnel et philanthropique au cours duquel vous avez œuvré dans de nombreux domaines, notamment ceux de la finance, du commerce, de la santé et de la culture. Votre engagement communautaire est exemplaire. Il a été salué, à juste titre, lors de l’annonce de votre nomination.

Le Sénat a le mandat fondamental de représenter les diverses communautés minoritaires du Canada. En tous points, votre parcours vous a conduit à devenir un porte-étendard pour ces communautés ainsi que pour les personnes vulnérables et les sans-voix. Vous avez solidement représenté les intérêts des minorités linguistiques et culturelles, particulièrement ceux de la grande communauté italo-québécoise et italo-canadienne. En devenant aujourd’hui le premier sénateur d’origine italienne né au Canada, vous donnez à cette communauté une source additionnelle de fierté.

Cette journée est importante pour vous, car c’est votre première au Sénat, mais elle l’est aussi pour nous tous, car il s’agit de la première journée d’une nouvelle législature. Il s’agit du premier changement de législature depuis le début de la réforme du Sénat, en 2015.

Sénateur Loffreda, vous arrivez à un moment très emballant dans l’histoire du Sénat. La diversité n’a jamais été aussi grande au Sénat qu’en ce moment, qu’il s’agisse de la représentation des peuples autochtones ou des femmes, des champs de compétence des sénateurs ou des minorités linguistiques. La réforme du Sénat ne fait que commencer. Elle est loin d’être terminée, et la route devant nous reste longue, mais je crois que cette quarante-troisième législature sera pour nous tous une occasion de contribuer à cette transformation.

Dans ce nouveau chapitre, sénateur Loffreda, votre expérience constituera sans aucun doute un atout important. C’est un secret bien gardé que les sénateurs travaillent très fort. Comme votre longue et brillante carrière l’a démontré, travailler fort, vous savez ce que c’est. Votre polyvalence et votre éthique de travail cadreront parfaitement avec cette institution. C’est pourquoi je suis persuadée que vous apporterez une contribution solide et durable aux travaux du Sénat. Soyez le bienvenu.

L’honorable Scott Tannas
[09:40]

Bienvenue, sénateur Loffreda.

Vous arrivez à l’occasion d’une journée spéciale, qui inaugure ce que j’espère être une législature spéciale et inhabituelle. Lorsque j’ai lu votre biographie, le jour de l’annonce de votre nomination, j’ai noté l’ampleur de votre carrière. Tout comme moi, vous avez parcouru le monde des services financiers. Vous êtes comptable de formation et les chiffres n’ont pas de secret pour vous. Cela vous sera très utile ici. Les calculs font partie de notre quotidien.

Nous sommes heureux de vous avoir parmi nous. Vos compétences et votre point de vue sont les bienvenus et seront bien appréciés en ces lieux. Sénateur, au nom de notre groupe, bienvenue au Sénat.

L’honorable Joseph A. Day
[09:41]

Honorables sénateurs, au nom du groupe progressiste du Sénat, j’aimerais souhaiter bon retour à tous les sénateurs.

Sénateur Loffreda, j’ai le plaisir de me joindre aux sénateurs Harder, Plett, Saint-Germain et Tannas pour vous souhaiter la bienvenue au Sénat. Je n’ai pas grand-chose à ajouter à ce que mes collègues ont déjà dit sur la vie exceptionnelle qui fut la vôtre avant d’arriver ici aujourd’hui. Vous avez toutes nos félicitations. Merci d’avoir accepté de siéger au Sénat du Canada.

Cela dit, j’aimerais prendre un instant pour réfléchir à la raison pour laquelle nous sommes tous ici. Notre objectif premier consiste à examiner attentivement les mesures législatives, ce que sir John A. Macdonald appelait le second examen objectif. Nous proposons des amendements aux projets de loi lorsque nous le jugeons nécessaire ou souhaitable. Nous prenons la défense des minorités, comme les peuples autochtones, les femmes et les personnes handicapées. Nous représentons les régions et en défendons la place au sein de la Confédération. Tout en nous acquittant de ce rôle traditionnel, nous changeons, nous modernisons les façons de faire de la Chambre haute afin qu’elle réponde mieux aux attentes des Canadiens.

Le Sénat a connu un certain nombre de changements dernièrement. Je pense entre autres à la création du Groupe des sénateurs canadiens, sous la direction des sénateurs Tannas et Verner, à celle de notre groupe parlementaire, le groupe progressiste du Sénat, et à l’élection d’un nouveau leader de l’opposition en la personne du sénateur Plett.

J’aimerais aussi prendre un moment pour remercier le sénateur Harder du leadership dont il a fait montre lorsqu’il était représentant du gouvernement, de même que les sénateurs Bellemare et Mitchell du rôle qu’ils ont tous deux joué tout au long de la dernière législature. J’aimerais enfin remercier le sénateur Smith; votre leadership a rejailli sur votre équipe, et cela se voit.

Nous ne devons jamais oublier que notre objectif fondamental demeure de faire des provinces, des régions et du pays au grand complet des moteurs pour un Canada meilleur.

Sénateur Loffreda, je suis certain que votre expertise sera un atout pour nous tous dans le travail que nous accomplirons à l’avenir. Encore une fois, le groupe progressiste vous souhaite la bienvenue au Sénat du Canada. Nous nous réjouissons, mes collègues et moi, à l’idée de collaborer avec vous. Bienvenue.