Sénatrice Denise Batters

Sénatrice Denise Batters

Biographie

Denise Batters est une avocate d’expérience et une championne de la santé mentale. Mme Batters, qui vit depuis toujours en Saskatchewan, possède un baccalauréat ès arts de l’Université de Regina et un baccalauréat en droit de l’Université de la Saskatchewan.

Mme Batters a été admise au Barreau de la Saskatchewan en 1995 et a exercé en pratique privée en Saskatchewan jusqu’en 2007. Elle a été nommée conseil de la reine en 2008. De novembre 2007 à juin 2012, elle a agi comme chef de cabinet du ministre de la Justice de la Saskatchewan. De juin 2012 jusqu’à sa nomination au Sénat, elle a été directrice exécutive des affaires réglementaires pour la Société des investissements de l’État de la Saskatchewan.

Très active au sein de la communauté des gens d’affaires, elle participe à des conseils d’administration, au Réseau des femmes de Regina et à la Chambre de commerce de Regina et du district de Regina.

Mme Batters est une championne de la santé mentale et de la prévention du suicide. Elle a préconisé l’adoption d’une stratégie nationale de prévention du suicide, rencontrant à ce sujet le Comité de la santé de la Chambre des communes en 2012.

Depuis 2010, elle organise des tournois de golf caritatifs en l’honneur de son défunt mari, l’ancien député Dave Batters, qui s’est suicidé en 2009 après avoir lutté contre l’anxiété et la dépression. Les fonds recueillis – 195 000 $ à ce jour – servent à la production et à la diffusion d’un message publicitaire sur la prévention de la dépression et du suicide (message accessible ici : https://www.youtube.com/watch?v=uN1iPXNcq1U).

Mme Batters a pris la parole devant de vastes auditoires et a accordé de nombreuses entrevues dans les médias, tant sur la scène locale que nationale, pour sensibiliser les Canadiens à la maladie mentale et au suicide et les encourager à lutter contre les préjugés qui les entourent. En 2015, Mme Batters a reçu le Prix Championne en santé mentale dans la catégorie des parlementaires décerné par l’Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale (ACMMSM) pour les efforts qu’elle a déployés pour cette cause. De plus, la sénatrice Batters a reçu dernièrement un autre prix national prestigieux dans le domaine de la santé mentale. Elle en effet au nombre des acteurs du changement en santé mentale de 2017 nommés par le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH).

Le premier ministre Stephen Harper a nommé Mme Batters au Sénat du Canada le 25 janvier 2013.

La sénatrice Batters est membre du Comité de la régie interne, des budgets et de l'administration. Aussi, depuis 2013 elle est membre du Comité des affaires juridiques et constitutionnelles, du Comité du règlement, de la procédure et des droits du Parlement et le Sous-comité sur les communications. En mars 2015, le sous-comité a produit un rapport exhaustif sur l’examen fonctionnel des communications du Sénat. La sénatrice Batters était membre du Comité mixte permanent d’examen de la réglementation de 2013 à 2015. Elle a été coprésidente du comité mixte entre l’automne de 2014 jusqu’à l’élection fédérale de 2015. La sénatrice Batters a aussi marrainé au Sénat trois projets de loi du gouvernement qui ont acquis force de loi dont, en 2014, le projet de loi C-36, Loi sur la protection des collectivités et des personnes victimes d’exploitation (la loi fédérale sur la prostitution).

La sénatrice Batters demeure à Regina, en Saskatchewan.