Sénateur Stephen Greene

Sénateur Stephen Greene

Biographie

Stephen Greene possède une vaste expérience de l’exploitation d’une entreprise, en plus d’avoir œuvré dans les secteurs politique et public tant au niveau fédéral que provincial.

Le premier poste d’importance qu’occupe le sénateur Greene est à l’ambassade canadienne à Washington, D.C., où il est chargé de faire rapport sur la manière dont les Américains ont élaboré leur politique des pêches dans la foulée de l’imposition de la limite de 200 milles. Par la suite, il a géré les relations entre le gouvernement et H.B. Nickerson & Sons Limited, la plus importante entreprise de chalutiers hauturiers sur la côte Est. À l’époque, Nickerson détenait la majorité des actions de la firme National Sea Products.

Alors qu’il travaillait dans l’industrie de la pêche, on lui a demandé de réintégrer le Service extérieur. On lui a alors confié un poste au consulat canadien à Boston, où il est chargé de gérer la nouvelle frontière dans le golfe du Maine et où il a joué un rôle important dans l’enquête lancée par les État-Unis, qui visait à imposer des droits compensateurs relativement au poisson de fond, frais et congelé, du Canada. Il a ainsi évité aux Canadiens de verser des centaines de millions de dollars.

Il s’est joint ensuite à la société Clearwater Fine Foods inc. à titre d’adjoint au président (John Risley) pendant huit ans; il contribua à en faire la plus grande et la plus importante société de fruits de mer au Canada. Sous la direction de Stephen Greene à Clearwater, le secteur de la pêche a adopté un système de droits de propriété transférables qui a favorisé la croissance des investissements.

Au début des années 1990, s’inquiétant des déficits autodestructeurs du Canada, Stephen Greene devient membre du Parti réformiste, pour lequel il se présente comme candidat aux élections de 1993 et de 1997. Par ailleurs, M. Greene a agit  en tant que chef de cabinet de Preston Manning au Parti réformiste du Canada, de 1993 à 1996; il a alors contribué à façonner la réponse de l’opposition dans les dossiers d’unité nationale et de finances.

Il a ensuite travaillé dans le secteur des assurances et a pris part à des dossiers d’assurance nationale et internationale.

En 2006, il est nommé secrétaire principal et chef de cabinet adjoint du premier ministre provincial Rodney McDonald, en Nouvelle-Écosse. Il se voit confier de grandes responsabilités en vue de mettre en place un gouvernement efficace pour les Néo-Écossais. Il y a joué un rôle de premier plan dans l’établissement de l’Accord atlantique et pour ce qui est d’apporter une valeur ajoutée à la part de la Couronne.

Il est nommé au Sénat en décembre 2008.

Né à Montréal, Stephen Greene a fait ses études secondaires à Lorne Park, à Mississauga (Ontario). Il est titulaire d’un baccalauréat spécialisé de l’Université McMaster et d’une maîtrise de l’Université Dalhousie. Il vit présentement à Halifax.

Discours 

Modernisation du Sénat

Adoption du troisième rapport du comité spécial tel que modifié

04 avril 2017

La Loi de l'impôt sur le revenu

Projet de loi modificatif—Troisième lecture—Report du vote

12 décembre 2016

Voir tous