Pierrette Ringuette

Sénatrice Pierrette Ringuette

Biographie

La sénateure Pierrette Ringuette siège à titre d'INDÉPENDANTE.

Mme Ringuette a fait ses études à l’Université de Moncton, campus d’Edmundston, où elle a obtenu un B.A. en administration et sciences sociales. Elle a complété les cours obligatoires de l’Université Laval en vue d’obtenir une maîtrise en relations industrielles. En juin 2000, elle a obtenu une maîtrise en administration des affaires de l’Université d’Ottawa.

Mme Ringuette a occupé des postes de superviseur et d’agent de service à la clientèle au sein de nombreuses entreprises dans le Nord-du-Québec, avant de devenir gérante de la Chambre de commerce d’Edmundston. Elle a aussi été chargée de cours adjointe à l’Université du Québec à Rimouski, en plus d’avoir enseigné l’économie du travail au département d’éducation permanente de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston.

Mme Ringuette a œuvré auprès de nombreux organismes de sa collectivité. En 1986, elle est devenue la première femme à présider La Foire Brayonne; en 1986-1987, elle a été présidente honoraire des Grands Frères et des Grandes Sœurs de Madawaska; elle a été membre du Conseil d’administration de la Cie des Jeunes Travailleurs du Nord-Ouest Inc. et de Family Enrichment; elle a été membre du Cercle de Presse internationale de la République et du comité disciplinaire de l’Association des infirmiers du Nouveau-Brunswick.

Au cours de sa carrière politique, Mme Ringuette s’est distinguée en devenant la première femme francophone à être élue à l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, où elle a représenté la circonscription de Madawaska—Sud de 1987 à 1993. Elle a aussi été la première femme francophone originaire du Nouveau-Brunswick à être élue au Parlement fédéral. Elle a représenté la circonscription fédérale de Madawaska—Victoria de 1993 à 1997.

Durant ses années en tant que députée à l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, Mme Ringuette y a assumé la vice-présidence de mars 1988 à octobre 1991. Elle a aussi siégé au Comité permanent des corporations de la Couronne, au Comité permanent des privilèges et au Comité spécial d’élaboration de la politique économique. Elle a également été vice-présidente de la section régionale du Nouveau-Brunswick de l’Association internationale des parlementaires de langue française et membre de l’Association parlementaire du Commonwealth, en plus d’avoir été nommée à la Commission du Nouveau-Brunswick sur le fédéralisme canadien.

Pendant son mandat de députée à la Chambre des communes, elle a été élue coprésidente du Comité mixte permanent des langues officielles, présidente du sous-comité chargé d’examiner des questions liées aux communications pour divers comités de la Chambre des communes, et présidente du Comité permanent des langues officielles. Elle a aussi été nommée vice-présidente adjointe des comités pléniers de la Chambre. De plus, elle a siégé au Comité de liaison et elle a été nommée vice-présidente du Comité d’élaboration des politiques du Parti libéral du Canada.

En 1997, Mme Ringuette s’est jointe à la Société canadienne des postes, où elle était gestionnaire de l’unité de développement du commerce international. À ce titre, elle a participé à plusieurs missions commerciales afin de promouvoir l’expertise canadienne auprès d’administrations postales étrangères.

Le 12 décembre 2002, elle a été nommée au Sénat par le très honorable Jean Chrétien pour représenter la division sénatoriale du Nouveau-Brunswick. Depuis son arrivée au Sénat, elle a siégé aux comités suivants : Comité permanent des banques et du commerce; Comité permanent des finances nationales; Comité permanent des affaires juridiques et constitutionnelles; Comité mixte permanent d’examen de la réglementation; Comité permanent de la régie interne, des budgets et de l’administration; Comité permanent de l’énergie, de l’environnement et des ressources naturelles; Comité permanent de l’agriculture et des forêts; Comité permanent des transports et des communications; Comité permanent du Règlement, de la procédure et des droits du Parlement et le Comité permanent des pêches et des océans. Elle est aussi coprésidente du Groupe interparlementaire Canada-Cuba. Enfin, elle a été vice-présidente du groupe de travail du premier ministre sur le travail saisonnier de 2003 à 2004.

Le 6 juin 2007, elle a reçu le grade d’officier de l’Ordre de la Pléiade, qui lui a été décerné par la section du Nouveau-Brunswick de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie pour souligner sa contribution au développement de la culture francophone et acadienne.

Le 2 février 2016, la sénateure Ringuette a informé le président du Sénat qu’elle siégera dorénavant comme sénateure indépendante du Nouveau-Brunswick.

Elle est présentement membre du Groupe des sénateurs indépendants.

Mme Ringuette est née en 1955. Elle est mère d’une fille.

Travaux du Sénat