Sénatrice Raymonde Saint-Germain
Raymonde Saint-Germain

Sénatrice Raymonde Saint-Germain

Biographie

La sénatrice Raymonde Saint-Germain est une administratrice publique chevronnée.  Elle a assumé des fonctions multidisciplinaires d'envergure au plan national et international, dont celles de protectrice du citoyen du Québec, sous-ministre des Services gouvernementaux, sous-ministre des Relations avec les citoyens et de l'Immigration, sous-ministre adjointe des Relations internationales, Éditrice officielle du Québec. Elle a présidé ou a été membre de nombreuses instances de gouvernance, de conseils d'administration, de comités de vérification dans le secteur public ainsi que dans les milieux universitaire, communautaire et philanthropique.

Elle a, notamment, été  présidente de l'Association internationale des Ombudsmans et Médiateurs de la Francophonie, vice-présidente et présidente du Comité de vérification de la Fondation communautaire du Grand Québec, collaboratrice à la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires de l'Université Laval, formatrice aux programmes de développement professionnel pour ombudsmans de la Osgoode Hall Law School de l'Université York et de l'Université de Sherbrooke, co-présidente de la  Campagne Centraide, secteurs public et parapublic du Québec, membre du Conseil d'administration de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques de l'Université du Québec à Montréal et membre du Conseil d'administration de l'Agence Québec Wallonie-Bruxelles pour la jeunesse.

Bachelière en journalisme et information de l'Université Laval, elle est détentrice d’un certificat pour ombudsman de la Osgoode Hall Law School de l'Université York et elle a étudié au Programme de maîtrise en gestion internationale de l'École nationale d'administration publique du Québec.

Depuis sa nomination au Sénat, en décembre 2016, la sénatrice Saint-Germain a siégé au comité sénatorial permanent de la Sécurité nationale et de la Défense et à son Sous-comité des vétérans ainsi qu’au Comité sénatorial permanent des transports et des communications.

Elle est présentement membre du Comité sénatorial permanent des affaires étrangères et du commerce international, du Comité de sélection ainsi que du  Comité sénatorial permanent de régie interne, des budgets et de  l’administration. Elle y préside le Sous-comité des ressources humaines et est membre du Sous-comités des communications et du Sous-comité de la  diversité.

En septembre 2017, elle a été élue « Facilitatrice adjointe » du Groupe des sénateurs indépendant pour un mandat de deux ans. Elle est membre des comités exécutifs de la Section canadienne de ParlAmericas et du Groupe canadien Union parlementaire.

En février 2018, la sénatrice Saint-Germain a été honorée par l’Université Laval pour sa brillante carrière et sa contribution exceptionnelle au service public et à la vie démocratique.

Travaux du Sénat

Membre du comité

Sont membres d’office de tous les comités sauf le Comité permanent sur l’éthique et les conflits d’intérêts des sénateurs et les comités mixtes :

  • le leader du gouvernement (représentant du gouvernement) et le leader de l’opposition ou, en leur absence, leur leader adjoint respectif; et

Conformément à l’ordre adopté par le Sénat le 7 novembre 2017 :

  • la coordonnatrice législative du représentant du gouvernement ou l’agent de liaison du gouvernement, en l’absence du représentant du gouvernement; et
  • le leader ou le facilitateur de tout parti reconnu ou groupe parlementaire reconnu ou, en leur absence, le sénateur qu’ils ont désigné comme leur leader adjoint ou facilitateur adjoint.