Rapport du comité

Le jeudi 15 juin 2017

Le Comité sénatorial permanent des langues officielles a l’honneur de présenter son

CINQUIÈME RAPPORT

Votre comité, qui a été autorisé par le Sénat le jeudi 6 avril 2017 à examiner, pour en faire rapport, la perspective des Canadiens au sujet d’une modernisation de la Loi sur les langues officielles, demande respectueusement des fonds pour l’exercice financier se terminant le 31 mars 2018, et demande qu’il soit, aux fins de ses travaux, autorisé à :

aembaucher tout conseiller juridique et personnel technique, de bureau ou autre dont il pourrait avoir besoin;

bs’ajourner d’un lieu à l’autre au Canada;

cvoyager à l’intérieur du Canada.

Conformément au chapitre 3:06, article 2(1)c) du Règlement administratif du Sénat, le budget présenté au Comité permanent de la régie interne, des budgets et de l’administration ainsi que le rapport s’y rapportant, sont annexés au présent rapport.

Respectueusement soumis,

La présidente,

CLAUDETTE TARDIF

................Page Break................

COMITÉ SÉNATORIAL PERMANENT DES LANGUES OFFICIELLES

Étude sur la perspective des Canadiens au sujet d’une modernisation de la Loi sur les langues officielles

DEMANDE D’AUTORISATION DE BUDGET POUR L’EXERCICE FINANCIER SE TERMINANT LE 31 MARS 2018

Extrait des Journaux du Sénat du jeudi 6 avril 2017:

L’honorable sénatrice Tardif propose, appuyée par l’honorable sénatrice Jaffer,

Que le Comité sénatorial permanent des langues officielles soit autorisé à examiner, pour en faire rapport, la perspective des Canadiens au sujet d’une modernisation de la Loi sur les langues officielles. Étant donné que cette loi aura 50 ans en 2019 et qu’elle affecte différents segments de la population canadienne, que le comité soit autorisé à :

aExaminer, pour en faire rapport, la perspective de la jeunesse canadienne au sujet de la promotion des deux langues officielles, la relation identitaire qui en découle avec ces langues et leurs cultures respectives, les motivations à apprendre l’autre langue officielle, les perspectives d’emploi et d’avenir pour les jeunes bilingues et les mesures à prendre pour renforcer l’appui du gouvernement fédéral à la dualité linguistique;

bIdentifier les préoccupations des communautés de langue officielle en situation minoritaire — et de leurs organismes sectoriels (p. ex. santé, éducation, culture, immigration, etc.) — à l’égard de l’application de la Loi sur les langues officielles et des mesures à prendre pour favoriser leur épanouissement et appuyer leur développement;

cExaminer, pour en faire rapport, la perspective d’acteurs qui ont vécu l’évolution de la Loi sur les langues officielles depuis son adoption, il y a 50 ans, avec un accent particulier sur ses réussites, ses faiblesses, de même que les mesures à prendre pour l’améliorer;

dIdentifier les enjeux propres à l’administration de la justice dans les deux langues officielles, les possibles lacunes de la Loi sur les langues officielles à cet égard, et les mesures à prendre pour assurer le respect du français et de l’anglais à titre de langues officielles du Canada;

eIdentifier les enjeux propres aux pouvoirs et aux obligations des institutions fédérales à l’égard de l’application de la Loi sur les langues officielles — en particulier le rôle des ministères responsables (p. ex. Patrimoine canadien, Secrétariat du Conseil du Trésor, ministère de la Justice, Commission de la fonction publique du Canada) et du Commissariat aux langues officielles — et les mesures à prendre pour assurer l’égalité des deux langues officielles dans les institutions visées par la Loi;

Que le comité présente des rapports provisoires sur les thèmes mentionnés ci-dessus, qu’il présente son rapport final au Sénat au plus tard le 30 juin 2019, et qu’il conserve tous les pouvoirs nécessaires pour diffuser ses conclusions dans les 180 jours suivant le dépôt du rapport final.

Après débat,

La motion, mise aux voix, est adoptée

ATTESTÉ:

Le greffier du Sénat,

Charles Robert

................Page Break................

SOMMAIRE DU BUDGET

Activité 1 : Île-du-Prince-Édouard

67 400$
TOTAL


67 400$

Le budget ci-dessus a été approuvé par le Comité sénatorial permanent des langues officielles le lundi 5 juin 2017.

Le soussigné ou son remplaçant assistera à la séance au cours de laquelle le présent budget sera étudié.












Date
Présidente du Comité sénatorial permanent des langues officielles
CLAUDETTE TARDIF
Chair, Standing Senate Committee on Official Languages











Date
Président du Comité permanent de la régie interne, des budgets et de l’administration
LEO HOUSAKOS
Chair, Standing Committee on Internal Economy, Budgets and Administration

................Page Break................

COMITÉ SÉNATORIAL PERMANENT DES LANGUES OFFICIELLES

Étude sur la perspective des Canadiens au sujet d’une modernisation de la Loi sur les langues officielles

EXPLICATION DES ITEMS BUDGÉTAIRES DEMANDE D’AUTORISATION DE BUDGET POUR L’EXERCICE FINANCIER SE TERMINANT LE 31 MARS 2018

ACTIVITÉ 1 : MISSION D’ÉTUDE ET AUDIENCES PUBLIQUES
ÎLE-DU-PRINCE-EDOUARD (20-23 SEPTEMBRE 2017)
20 participants: 12 sénateurs, 8 employés (1 greffier, 1 adjointe administrative, 1 analyste, 1 agent des communications, 1 sténographe, 3 interprètes)







SERVICES PROFESSIONNELS ET AUTRES










AUTRE



1.Sténographie/transcription (0403)3 900




(1 rédacteur, 1 jour, 3 900 $/jour)



2.Services d’édition des témoignages (0143)1 200


Sous-total
5 100 $








TRANSPORTS, HÉBERGEMENT ET FRAIS DE SÉJOUR








1.Transport - aérien24 800




12 sénateurs x 1 400 $ (0224)





8 employés x 1 000 $ (0227)



2.Hébergement14 750




12 sénateurs, 250 $/nuit, 3 nuits (0222)





7 employés, 250 $/nuit, 3 nuits (0226)





1 employé, 250 $/nuit, 2 nuits (0226)



3.Indemnité journalière7 600




12 sénateurs, 100 $/jour, 4 jours (0221)





7 employés, 100 $/jour, 4 jours (0225)



4.Indemnité journalière (sténographe) 300




1 employé, 100 $/jour, 3 jours (0225)



5.Repas de travail (voyage) (0231)5 350


6.Taxis4 000




12 sénateurs x 200 $ (0223)





8 employés x 200 $ (0232)



7.Affréter - autobus (0228)1 200




(1 jour, 1 200 $/jour)



Sous-total
58 000 $








AUTRES DÉPENSES










IMPRESSION



1.Impressions (0321) 100










LOCATIONS



2.Location d’espace (salles de réunion) (0540)1 200




(1 jour, 1 200 $/jour)



3.Location - équipement d’interprétation (0504)2 500




(1 jour, 2 500 $/jour)



4.Location - équipement d’interprétation portatif (0504) 500




(1 jour, 500 $/jour)



Sous-total
4 300 $








Total de l’Activité 1

67 400 $







Grand Total

67 400 $

L’administration du Sénat a examiné la présente demande d’autorisation budgétaire.












Date
Blair Armitage, greffier principal,
Direction des comités











Date
Nathalie Charpentier, contrôleur,
Direction des finances et de l’approvisionnement

ANNEXE (B) AU RAPPORT

Le jeudi 15 juin 2017

Le Comité permanent de la régie interne, des budgets et de l’administration a examiné le budget qui lui a été présenté par le Comité sénatorial permanent des langues officielles, concernant les dépenses projetées dudit Comité pour l’exercice se terminant le 31 mars 2018, aux fins de son étude sur la perspective des Canadiens au sujet d’une modernisation de la Loi sur les langues officielles, tel qu’autorisé par le Sénat le jeudi 6 avril 2017. Le budget approuvé se lit comme suit :

Activité 1 : Île-du-Prince-Édouard

67 400$
TOTAL


67 400$

(y compris des fonds pour des audiences publiques et une mission d’étude; y compris des fonds pour les déplacements de 12 sénateurs)

Les budgets approuvés par le Sénat pour chaque déplacement sont le montant maximal qui peut être dépensé pour ce déplacement;

Les budgets prévoient normalement des fonds pour les déplacements de tous les membres du comité;

En règle générale, une délégation réduite se déplace réellement et des efforts sont faits pour réaliser des économies additionnelles;

Par conséquent, on s’attend à ce que les dépenses réelles soient beaucoup inférieures au budget approuvé, et elles feront l’objet d’un rapport au Sénat;

................Page Break................

Conformément au processus de récupération en vigueur, les fonds prévus pour des voyages dans ce budget qui ne sont pas utilisés seront retournés au budget central des comités à la fin d’octobre 2017, de manière à ce qu’ils ne soient pas bloqués inutilement. Ces fonds vont être réaffectés à tous les comités pour des voyages qui seront effectués à l’automne 2017 en présentant une demande au Comité permanent de la régie interne, des budgets et de l’administration.

Tous les fonds excédentaires restants après un déplacement seront récupérés et peuvent être réattribués aux comités pour d’autres activités.

Respectueusement soumis,

Le président,

LEO HOUSAKOS