déclarations de sénateurs — La Fête de l'indépendance de la Grèce

26 mars 2021


[10:58]

Honorables sénateurs, chaque année, les Grecs et les Hellènes du Canada et du monde entier se réunissent pour célébrer le jour de l’indépendance de la Grèce.

Pour les Hellènes, elefteria, le mot grec pour « liberté », est l’essence même de l’esprit humain, qui lui permet de croître et de prospérer. Le mot « démocratie », qui est formé des mots grecs demos et kratos, signifie « la force des gens du peuple ». Il s’agit des fondements sur lesquels reposent les démocraties modernes. Pour reprendre les paroles d’un grand dirigeant : « La liberté est une plante qui croît vite une fois qu’elle a pris racine. »

Le 25 mars 1821, date symbolique, le berceau de la démocratie a pris les armes pour mener une rébellion nationale contre les Ottomans qui occupaient ses terres. Pendant 400 ans, les Grecs ont été relégués au rang de citoyens de deuxième classe dans leur propre pays et ils ont combattu la tyrannie et l’oppression du régime ottoman. Les héros grecs, qui ont été engagés dans une lutte inégale pendant près d’une décennie, ont fini par triompher, reconquérir leur indépendance et, du coup, restaurer la démocratie où celle-ci est née.

Aujourd’hui, 200 ans plus tard, à l’occasion du bicentenaire spécial de l’indépendance de la Grèce, nous soulignons les énormes sacrifices de ceux qui se sont battus pour préserver la démocratie en exprimant notre profonde admiration et notre gratitude pour leur courage et leur résilience. La réussite de la Révolution grecque de 1821 demeure un témoignage inspirant de liberté ainsi qu’un chapitre important non seulement de l’histoire de la Grèce, mais aussi du monde entier.

En tant que Canadiens, nous célébrons les liens permanents qui nous rattachent à la Grèce et nous leur rendons hommage par notre engagement envers nos idéaux, nos institutions et nos valeurs démocratiques et notre détermination à les préserver. Nous reconnaissons aussi que notre pays ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui sans les importantes réalisations et contributions de la communauté gréco-canadienne, reconnue pour son histoire inspirante et sa riche culture.

Je tiens à profiter de ce 200e anniversaire, un jalon mémorable, pour transmettre mes salutations les plus chaleureuses à la République hellénique de Grèce et aux membres de la communauté hellénique du Canada et du monde entier.

Merci, chers collègues.