déclarations de sénateurs — Liz Westcott

Félicitations à l'occasion de sa retraite

14 décembre 2020


[18:08]

Honorables sénateurs, je prends la parole aujourd’hui pour rendre hommage à une ardente défenseure des droits des femmes à l’occasion de sa retraite. Le travail de Liz Westcott a laissé une marque indélébile dans notre région. Pendant près de 30 ans, Mme Westcott a servi ma ville, Orillia, et les environs à titre de directrice générale du refuge pour les femmes Green Haven.

Depuis son ouverture, en 1991, Mme Westcott est le moteur du refuge ainsi qu’une ardente défenseure des femmes et des enfants qu’il accueille. Au fil des ans, le refuge Green Haven a absorbé des compressions budgétaires tout en augmentant de 20 % son budget de fonctionnement. Pour ce faire, Mme Westcott a trouvé des moyens créatifs, notamment exploiter un magasin d’occasions et s’associer au milieu artistique pour produire des spectacles qui ont non seulement permis de récolter des fonds grandement nécessaires, mais aussi de mettre en lumière les problèmes de violence faite aux femmes.

En plus des nombreuses vies qu’elle a touchées, Liz Westcott laisse un héritage derrière elle : le tout nouveau refuge Green Haven, qui a récemment ouvert ses portes et qui a nécessité 12 ans d’efforts.

Le beau bâtiment tout neuf offre plus de lits et une surface habitable plus grande pour aider les femmes qui fuient la violence ainsi que leurs enfants, leur procurant ainsi un endroit plus sécuritaire où habiter que leur domicile, où elles subissent de mauvais traitements. Green Haven dispose également d’une ligne d’écoute téléphonique ainsi que d’un programme d’intervention pour faciliter la transition vers la vie après le séjour au refuge.

Honorables sénateurs, nous savons que les statistiques sont peu réjouissantes. Au Canada, tous les six jours, une femme est tuée par un partenaire intime. Des centaines de milliers d’autres subissent de la violence. La pire menace pour la sécurité d’une femme est celle qui vient de la personne qui est censée l’aimer.

La pandémie s’ajoute aux difficultés que vivent les femmes à risque. Green Haven et d’autres refuges ont dû s’adapter à la nouvelle situation et trouver des moyens uniques de servir leurs clientes, que le confinement rend de plus en plus vulnérables. Par exemple, ils ont modifié leur modèle de service depuis l’admission jusqu’à la sensibilisation. Cela dit, jour après jour, Liz Westcott et Green Haven demeurent une présence stable pour ces femmes qui ont désespérément besoin de leurs services. Il s’agit véritablement d’un travail de première ligne.

Honorables sénateurs, je me joins au député Bruce Stanton pour féliciter Liz Westcott de ses années de service remarquable et indéfectible auprès de notre collectivité. Je vous prie de vous joindre à moi pour lui souhaiter la meilleure santé et le plus grand bonheur pour sa retraite. Merci. Meegwetch.