DÉCLARATIONS DE SÉNATEURS

9 décembre 2021


Honorables sénateurs, je tiens à souligner aujourd’hui le nouveau fonds pour l’innovation technologique canadienne qui s’élève à 200 millions de dollars et qui a été lancé par l’entreprise Communitech, de Waterloo. Leur stratégie intitulée True North Strategy repose sur l’accélération des progrès des entreprises en démarrage et des entreprises en expansion qui démontrent le meilleur rendement afin de les aider à atteindre les sommets du succès international.

Chers collègues, Statistique Canada a signalé qu’au cours des deux dernières décennies, la productivité des industries à forte intensité numérique a augmenté quatre fois plus vite que dans les autres secteurs de l’économie. La numérisation s’accélère. Si nous voulons avoir accès aux recettes fiscales qui nous permettront de soutenir nos programmes sociaux si essentiels, nous devons tout mettre en œuvre pour bâtir une assiette fiscale numérique.

Nous devons consciemment créer les conditions requises pour veiller à ce que la propriété intellectuelle, les sièges sociaux, la haute direction, les investisseurs et les autres éléments cruciaux des entreprises canadiennes de haute technologie dominantes restent au Canada. Autrement, nous continuerons de nous tourner vers les pays étrangers pour acheter les produits et services innovateurs d’origine canadienne. À défaut de le faire, nous pourrions le regretter fortement.

Le monde est en pleine transformation. Toutefois, le gouvernement fédéral tire de l’arrière pour mettre à jour les lois qui nous aideraient à être plus concurrentiels sur la scène à l’échelle mondiale. Nous devons accorder la priorité aux modifications législatives qui ouvrent la voie, entre autres, au système bancaire ouvert et aux données ouvertes ainsi qu’à la mise à jour de nos politiques relatives à l’approvisionnement, à la protection des renseignements personnels et à la concurrence. Le sénateur Wetston a déjà amorcé un examen de cette dernière.

À l’heure actuelle, la deuxième grappe d’innovation en importance dans le monde se trouve au Canada, et sa croissance se fait à un rythme quatre fois plus élevé que ce que l’on constate ailleurs. On retrouve maintenant 200 000 travailleurs du domaine des technologies dans le corridor d’innovation Toronto-Waterloo.

Au cours de la dernière décennie, des Canadiens ont fondé des entreprises telles que Shopify, Lightspeed, Clio, D2L et Instacart, qui sont devenues des chefs de file à l’échelle mondiale. Les 10 plus grandes entreprises de technologie fondées par des Canadiens ont créé une valeur de 367 milliards de dollars et des dizaines de milliers d’emplois. Elles sont toutefois trop nombreuses à se diriger vers le Sud. Pourquoi? Parce que nous sommes peu portés à investir dans les entreprises de technologie canadiennes et à acheter leurs produits.

Trop souvent, le moment où le fondateur d’une entreprise canadienne réussit à obtenir des investissements américains marque le début d’un déménagement à l’extérieur du Canada, juste au moment où la croissance de l’entreprise s’accélère. Communitech nous met au défi de mettre à jour nos politiques réglementaires et d’augmenter considérablement l’accès à des investissements canadiens, à une main-d’œuvre spécialisée en technologie et à des possibilités au chapitre de l’approvisionnement, de manière à encourager la concurrence au Canada.

En effet, la concurrence est source d’innovation, tant pour les joueurs bien établis que pour les nouveaux venus. L’innovation permet d’obtenir plus de valeur à moindre coût et d’accroître notre productivité, ce qui compense notre prospérité en déclin. C’est pourquoi la sénatrice Marty Deacon et moi-même attirons votre attention sur la stratégie True North ou « vrai Nord », de Communitech. Le PDG de l’entreprise, Chris Albinson, a lancé ce plan pour que le Canada puisse décrocher une médaille d’or en innovation. C’est l’équivalent, dans le domaine technologique, de l’organisation À nous le podium, qui a connu un immense succès et qui a été mise sur pied par une olympienne légendaire, Cathy Priestner Allinger, maintenant membre de l’équipe de Communitech.

Chers collègues, le Canada compte des fondateurs de calibre mondial. Il suffit maintenant de les appuyer pour qu’ils aient accès à des employés talentueux, à des marchés canadiens intégrés et à un capital de croissance.

Merci.

Haut de page