Aller au contenu

Ottawa – Selon le rapport provisoire du comité sénatorial paru mardi, le gouvernement fédéral devrait renforcer les protections hypothécaires des consommateurs, améliorer les programmes visant à accroitre la productivité dans le secteur de la construction et augmenter l’offre de travailleurs qualifiés afin de résoudre la crise du logement abordable au Canada.

Le rapport du Comité sénatorial des banques, du commerce et de l’économie résume les témoignages d’experts afin de fournir une base solide aux mesures indispensables pour contrer la flambée des coûts et la pénurie de logements au Canada. Le statu quo n’est pas une option : la Société canadienne d’hypothèques et de logement estime que le taux de construction de logements devra plus que tripler pour atteindre son objectif d’accessibilité d’ici à 2030.

Ce rapport contient dix recommandations. Bien que certaines d’entre elles soient reconnues dans l’énoncé économique de l’automne 2023 du gouvernement, le comité demande aux décideurs fédéraux de tenir compte de l’ensemble des recommandations — et des témoignages d’experts qui les sous-tendent — avant de présenter le budget fédéral de 2024.

Citations

« Le Canada ne propose rien pour s’attaquer à la crise du logement. Nous devons accélérer dès maintenant l’offre de logements dans tout le pays. Les Canadiens comptent sur le gouvernement fédéral pour y arriver. »

– La sénatrice Pamela Wallin, présidente du comité

 « Le gouvernement devrait explorer davantage de solutions en matière de logement provenant du secteur bancaire et renforcer la protection des consommateurs afin de s’assurer que les Canadiens se voient offrir des produits hypothécaires sûrs et des mesures d’allègement équitables. »

– Le sénateur Tony Loffreda, vice-président du comité

« Nous devons stimuler l’innovation dans le secteur du logement et faire face à l’important défi de la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de la construction. A cette fin, le gouvernement devrait instituer une table ronde permanente de groupes d’intervenants incluant des représentants provinciaux pour éliminer les obstacles réglementaires et administratifs. »

– La sénatrice Diane Bellemare, membre du Sous-comité du programme et de la procédure

« Le gouvernement fédéral doit travailler avec les gouvernements provinciaux et municipaux pour surmonter les barrières qui nuisent à la disponibilité des logements à travers le pays. »

– La sénatrice Elizabeth Marshall, membre du Sous-comité du programme et de la procédure

 

Liens connexes

 

Pour de plus amples renseignements :

Jérémie Spadafora
Agent de communications | Sénat du Canada
343-550-6111| jeremie.spadafora@sen.parl.gc.ca

Nouvelles liées

Les retards dans l’octroi de permis nuisent à la construction de nouveaux...
Remédier à la crise du logement au Canada : sénatrice Wallin
Le Canada échoue à s’adapter à l’économie fondée sur les données : rapport du...
Les experts prédisent un ralentissement économique : rapport du Sénat

Derniers rapports

Agissons maintenant : des solutions pour la main-d’œuvre temporaire et migrante du Canada Le comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie
Vingt et unième rapport

Projet de loi S-235, Loi modifiant la Loi sur la citoyenneté et la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés, avec amendement et observations Le comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie
Vingtième rapport

Projet de loi C-288, Loi modifiant la Loi sur les télécommunications (renseignements transparents et exacts sur les services à large bande), sans amendement Le comité sénatorial permanent des transports et des communications
Huitième rapport

Haut de page