Art et architecture

Hommage aux artistes noirs du Canada

L’exposition d’œuvres d’artistes noirs canadiens au Sénat souligne la contribution colossale de ces artistes aux arts visuels du Canada et à la compréhension de notre diversité et de nos interactions sociales.

Cette exposition tournante, inaugurée en 2020, est présentée dans l’édifice du Sénat du Canada.

Expositions

La deuxième exposition de cette série met en vedette des œuvres de la peintre trinidadienne-canadienne Denyse Thomasos et du créateur d’images canadien d’origine américaine Tim Whiten. Les œuvres sont installées dans le foyer de l’édifice du Sénat du Canada.

La deuxième exposition de cette série met en vedette des œuvres de la peintre trinidadienne-canadienne Denyse Thomasos et du créateur d’images canadien d’origine américaine Tim Whiten. Les œuvres sont installées dans le foyer de l’édifice du Sénat du Canada. Effectuez la visite virtuelle de l’édifice du Sénat du Canada pour voir l’exposition sur place.

Crédit photo : Toni Hafkenscheid

Light Laureate (Lauréat de la lumière)

2019-2020
verre sablé cristallin, miroir, bois (érable et chêne), fragments de dessins brûlés (café et crayon sur papier fait à la main)
88,3 cm x 67,3 cm

« Le miroir, ou la réflexion, est un élément fondamental de ce qui fait l’être humain. » – Tim Whiten

Provenance du prêt : Gracieuseté de Tim Whiten et de la Olga Korper Gallery

À propos de l’artiste

Tim Whiten

Crédit photo : Margherita Matera

Tim Whiten

Canadien, Américain
Inkster, États-Unis, 1941

Tim Whiten est un créateur d’images canadien qui, durant ses 40 ans de création d’objets culturels, a cherché à explorer le territoire de la condition humaine et son potentiel de transformation. Les matériaux qu’il emploie sont le plus souvent présentés sous forme d’objets réducteurs et compressés dans l’intention d’inviter à l’expérience et d’encourager la sensation plutôt que la lecture.


Crédit photo : Gracieuseté de la Olga Korper Gallery

Wyoming Saddle (Selle de Wyoming)

2000
acrylique sur papier
55,9 cm x 75,6 cm

Wyoming Saddle (Selle de Wyoming) est l’une des œuvres d’une série de huit produites durant la période où la peintre était en résidence artistique au Wyoming. Denyse Thomasos utilise souvent un motif abstrait de la cage thoracique pour évoquer l’expérience de l’esclavage et le confinement. Ce motif est présent dans Wyoming Saddle (Selle de Wyoming) avec l’utilisation qu’elle fait des larges traits noirs.

Provenance du prêt et crédit photo : Gracieuseté de la Olga Korper Gallery

À propos de l’artiste

Artiste Denyse Thomasos

Crédit photo : Gracieuseté de la succession de Denyse Thomasos et de la Olga Korper Gallery

Denyse Thomasos

Trinidadienne, Canadienne
Port-d’Espagne, Trinité-et-Tobago, 1964
New York, États-Unis, 2012

Denyse Thomasos était une peintre de renom qui a vécu à Toronto et, plus tard, à New York. Son œuvre a été influencée par ses nombreux voyages internationaux et son étude des effets des systèmes oppressifs sur la diaspora africaine.


La première exposition de cette série mettait en vedette des œuvres du peintre de Winnipeg d’origine nigériane Yisa Akinbolaji et de l’artiste et poète de Vancouver Chantal Gibson. Les œuvres ont été exposées de septembre 2020 à juillet 2021 à l’extérieur de l’antichambre du Sénat. Les œuvres ont été exposées de septembre 2020 à juillet 2021 dans l’antichambre extérieure du Sénat.

Stolen Identities (Identités volées)

2018
acrylique et huile sur toile
165 cm x 114 cm

Stolen Identities (Identités volées) représente Louis Riel dans un capteur de rêves, dans une forêt de peupliers du Manitoba. L’artiste a peint les arbres et l’arrière-plan selon les formes et couleurs traditionnelles du Nigéria, liant ainsi les patrimoines passés et présents qui composent la diversité culturelle du Canada.

Provenance du prêt : Gracieuseté de Yisa Akinbolaji

À propos de l’artiste

Artiste Yisa Akinbolaji

Crédit photo : Leif Norman

Yisa Akinbolaji

Nigérian, Canadien
Ondo, Nigéria, 1960
Winnipeg, Manitoba, arrivé en 1997

Yisa Akinbolaji est un artiste et peintre en arts visuels établi à Winnipeg qui a immigré du Nigéria pour venir au Canada. Il utilise une technique qu’il a lui-même conçue impliquant une forme de colle qui peut être retirée pour créer des motifs, des textures et des effets spéciaux dans son œuvre.


Who’s Who in Canada 1927 (Qui est qui au Canada 1927)

2014
installation multimédia
1. Sculpture de livre modifié avec techniques mixtes. Répertoire de Canadiens remarquables Who’s Who in Canada 1927 et fil noir en coton.
2. Browsing Who’s Who (Parcourir qui est qui) (2014). Vidéo du processus. MP3 avec tablette de lecture.
15,2 cm x 15,2 cm x 5,1 cm (support du livre en bois), 27,9 cm x 35,6 cm x 20,3 cm (livre modifié)

Dans Who’s Who in Canada 1927 (Qui est qui au Canada 1927), Chantal Gibson revendique l’inclusion, dans les livres d’histoire du Canada, de l’histoire des Noirs, que ce soit des Canadiens multigénérationnels ou de ceux qui ont immigré au Canada. Elle a modifié les pages d’une édition de 1927 de Who’s Who in Canada (Qui est qui au Canada) et a rempli la couverture de fil en coton noir tressé. Une tablette de lecture fait partie de l’installation et présente un enregistrement de Mme Gibson qui feuillette les pages du livre telles qu’elles étaient imprimées à l’origine.

Provenance du prêt : Gracieuseté de Chantal Gibson

À propos de l’artiste

Artiste Chantal Gibson

Crédit photo : Sarah Race

Chantal Gibson

Canadienne
Saint-Jean, Québec, 1967

Chantal Gibson est une artiste, poète et enseignante qui habite à Vancouver (Colombie-Britannique). Dans sa série multimédia Historical In(ter)ventions, qui comprend Who’s Who in Canada 1927, elle explore l’effacement de la voix des Noirs dans les textes historiques canadiens.


Vidéo en vedette

Article en vedette sur SenCAplus

Le Sénat honore les artistes noirs du Canada

Le Sénat honore les artistes noirs du Canada

Haut de page