Aller au contenu

Des mesures ont été prises pour rendre plus accessibles les audiences en comité sénatorial sur le projet de loi C-81, Loi canadienne sur l’accessibilité, de sorte que les membres de la communauté des personnes handicapées puissent facilement suivre les travaux en cours.

Le Comité sénatorial des affaires sociales, des sciences et de la technologie étudie le projet de loi C-81. Ce projet de loi vise à favoriser la participation pleine et équitable à la vie de la société de toutes les personnes, en particulier les personnes handicapées.

L’interprétation des réunions sera assurée en langage gestuel américain et en langue des signes québécoise. Des enregistrements vidéo des réunions avec interprétation gestuelle seront disponibles pour lecture en continu sur demande avec un décalage d’une semaine.

Des changements seront également apportés au service de sous-titrage du Sénat de manière à ce que le texte soit facile à lire. Les documents à l’appui de l’étude du comité seront publiés en ligne sur support accessible pour les personnes aveugles ou malvoyantes.

 

Les faits en bref

  • Le Comité sénatorial des affaires sociales, des sciences et de la technologie a tenu sa première réunion sur le projet de loi C-81 le 3 avril 2019.
  • Le projet de loi C-81 a été déposé à la Chambre des communes le 20 juin 2018; il a été modifié par le Comité des ressources humaines, du développement des compétences, du développement social et de la condition des personnes handicapées de la Chambre des communes.

 

Citations

« Nous étions déterminés à faire en sorte que tous les Canadiens aient le droit de suivre le débat concernant la Loi canadienne sur l’accessibilité. Étant donné que cette loi est conçue pour responsabiliser les personnes handicapées, il est d’autant plus essentiel que ces dernières puissent avoir accès à nos audiences. »

La sénatrice Chantal Petitclerc, présidente du comité

« Je suis fière des efforts déployés par notre comité et notre personnel pour donner à tous les Canadiens et Canadiennes la possibilité de suivre notre étude sur ce projet de loi. Je souhaite sincèrement que ce soit un précédent pour toutes les audiences de comités sénatoriaux à l’avenir. »

La sénatrice Judith G. Seidman, vice-présidente du comité

« Les personnes handicapées se heurtent à des obstacles tous les jours. Ce n’est pas acceptable, surtout au Parlement. C’est pourquoi nous veillons à ce que l’étude du projet de loi C-81 soit pleinement accessible. »

– Le sénateur Jim Munson, membre du comité

Liens connexes

 

Pour tout autre renseignement, veuillez communiquer avec :
Sonia Noreau
Agente, Relations publiques
Sénat du Canada
613-614-1180 | sonia.noreau@sen.parl.gc.ca

 

Nouvelles liées

Le système des travailleurs migrants échoue à l’égard des travailleurs et des...
Échec du cadre de prévention du suicide : comité sénatorial
Des groupes en quête d’équité sont exclus en raison de la mise en œuvre...
Pourquoi le Canada a besoin d’une journée nationale de la pandémie: sénatrice...

Derniers rapports

Projet de loi S-15, Loi modifiant le Code criminel et la Loi sur la protection d'espèces animales ou végétales sauvages et la réglementation de leur commerce international et interprovincial, avec amendement et observations Le comité sénatorial permanent des affaires juridiques et constitutionnelles
Vingt-cinquième rapport

Projet de loi C-69, Loi portant exécution de certaines dispositions du budget déposé au Parlement le 16 avril 2024, sans amendement mais avec observations Le comité sénatorial permanent des finances nationales
Dix-neuvième rapport

Projet de loi C-70, Loi concernant la lutte contre l'ingérence étrangère, sans amendement mais avec observations Le comité sénatorial permanent de la sécurité nationale, de la défense et des anciens combattants
Dixième rapport

Haut de page