Sénateur Serge Joyal, C.P.

  • Province : Québec (Kennebec)
  • Affiliation : Parti libéral du Canada
  • Téléphone : 613-943-0434
  • Télécopieur : 613-943-0441
  • Courriel : serge.joyal@sen.parl.gc.ca  vCard
  • Personnel : Payet, Sébastien (E); Adjemian, Aram (L); Diagne, Momar (R)
  • Site Web personnel : http://sergejoyal.sencanada.ca

Biographie

L’honorable Serge Joyal, c.p., o.c., o.q, MRSC, Ad. E., est avocat et juriste. Il représente la division sénatoriale de Kennebec au Québec depuis sa nomination au Sénat en 1997.

Ses champs d'intérêt et de spécialisation englobent à la fois les affaires juridiques, constitutionnelles et le droit parlementaire.

Il a complété ses études universitaires au Canada et à l'étranger : Baccalauréat ès arts (1964) et Licence en droit (1968) de l'Université de Montréal, Maîtrise en droit administratif (1970) de l'Université de Sheffield et scolarité de maîtrise de philosophie en droit constitutionnel de la London School of Economics and Political Science (1971) en Angleterre. Il a aussi un Diplôme d'études supérieures en droit comparé (1972) de la Faculté internationale de droit comparé de Strasbourg, en France.

Sa carrière publique a débuté en 1974 comme député à la Chambre des Communes. Il fut par la suite nommé secrétaire parlementaire du président du Conseil du Trésor (1980), ministre d'État (1981), et secrétaire d'État du Canada (1982-1984). Il a également été fondateur du Comité permanent mixte des langues officielles (1980) et coprésident du Comité mixte sur le rapatriement de la Constitution canadienne qui a étudié le projet de Charte canadienne des droits et libertés (1980-1981). Il a aussi été vice-président du Parti Libéral du Canada (Québec) et président de la Commission politique du PLC(Q) de 1985 à 2009.

Sénateur Joyal siège depuis 1997 au Comité sénatorial des affaires juridiques et constitutionnelles, et du Comité du Règlement, de la procédure et des droits du Parlement. Il est également vice-président du Comité sur les conflits d’intérêts des sénateurs, comité qu’il a présidé pendant 7 ans. Il a été le vice-président du Comité spécial du Sénat sur l’anti-terrorisme.

Depuis le début de son implication dans la vie publique, Sénateur Joyal est intervenu à six reprises devant les plus hauts tribunaux canadiens, à titre personnel, dans des causes qui se rapportaient directement à la définition des droits et libertés, ou remettaient en question la nature fondamentale des institutions parlementaires.

Il est l’auteur et l’éditeur de plusieurs articles et ouvrages en droit parlementaire et constitutionnel, parmi lesquels Protéger la démocratie canadienne : le Sénat en vérité (2003). Il est l’auteur et l’éditeur de plusieurs articles et ouvrages reliés à l’histoire; en 2008, il était co-éditeur avec l’historien P.-A. Linteau de l’ouvrage France-Canada-Québec. 400 ans de relations d’exception. En 2013, il publiait Le Mythe de Napoléon au Canada français, un essai historique qui fera l’objet d’un documentaire tourné par Daniel Bertolino. Il publiera prochainement Le Canada et la France dans la Grande guerre, résultat d’une contribution originale d’historiens canadiens et français.

Il a longtemps été intéressé par les questions relatives à la monarchie. Il est membre d'un groupe d’universitaires canadiens dénommé ‘The Friends of the Canadian Crown - Les Amis de la Couronne au Canada’.

Depuis 1966, il a acquis, fait restaurer et classer plusieurs bâtiments anciens menacés. Il publie régulièrement des articles pour appuyer la protection et la réfection d’édifices patrimoniaux à Montréal et ailleurs au Québec.

Il est directeur émérite du Centre Canadien d’architecture (CCA), ayant siégé pendant 10 ans au premier conseil d’administration du CCA. Il a aussi été en 1972 directeur de Sauvons Montréal, un regroupement citoyen voué à la défense du patrimoine bâti et des espaces verts. De plus, M. Joyal a apporté une contribution singulière à la valorisation du patrimoine mobilier, notamment religieux. En 2010, il participe à l’établissement de la Fondation Lafontaine-Cormier (dont il est l’un des directeurs), vouée à la protection et à la mise en valeur du patrimoine juridique du Québec.

Collectionneur d’art et d’artefacts historiques, le sénateur est mécène de plusieurs musées canadiens. Il a été le premier président francophone, en 1972, de la Société des musées québécois, et directeur de l’association des Musées du Canada; M. Joyal a été co-fondateur du Musée d’art de Joliette en 1968, et en a été vice-président pendant plus de 15 ans. Depuis 2009, Il est membre du conseil d’administration du Musée des beaux-arts de Montréal et il en est, depuis plusieurs années, l’un des grands bienfaiteurs.

Sénateur Joyal a collaboré et soutenu financièrement plusieurs événements culturels d'importance et de nombreuses expositions qui ont circulé au Canada.
Il a enrichi les collections de nombreux musées canadiens avec des artefacts et des objets d'art historiques, y compris un don considérable au Musée canadien de l'histoire, dont certains sont liés au règne de Sa Majesté en tant que Reine du Canada.

Il a présidé bénévolement à de nombre1xuses ventes aux enchères bénéfice pour venir en aide à un grand nombre d’organismes et fondations caritatives.

Sénateur  Joyal est titulaire d’un doctorat honorifique en droit de l'Université de Moncton (1984). Il est Chevalier (1995), puis Officier (2008) dans l’Ordre national de la Légion d'honneur de la République française; il est également Officier dans l'Ordre du Canada (1997), ainsi que Officier dans l’Ordre national du Québec (2004). Il a été élu en 2015 à la Société Royale du Canada à titre de membre spécial de l’Académie des sciences sociales. La distinction honorifique d’Avocat émérite (Ad. E.) lui a été décerné en juillet 2016 par le Barreau du Québec pour souligner son apport exceptionnel à la profession d’avocat tout au long de sa carrière.

Discours 

Période des questions—L'environnement et le changement climatique

Les initiatives liées aux changements climatiques

14 décembre 2016

Projet de loi no 2 d'exécution du budget de 2016

Adoption du neuvième rapport du Comité des banques et du commerce sur la teneur du projet de loi

07 décembre 2016

Voir tous