Message de remerciement du sénateur Peter Harder

Les travaux du Sénat

Messages de remerciements

22 juin 2016


L'honorable Sénateur Peter Harder :

Merci, honorables sénateurs. Avec le consentement du Sénat, je voudrais simplement ajouter quelques observations pour terminer cette période de réflexion et de dialogue.

Mes collègues nommés récemment au Sénat et moi y sommes arrivés le 12 avril, et on dirait que nous y sommes en fait depuis plus longtemps, du moins c'est l'impression que j'ai. Vous avez peut-être la même impression lorsque vous regardez de notre côté. Cependant, je voudrais, avant l'ajournement estival, profiter de l'occasion pour remercier tous les sénateurs, les employés du Sénat, Son Honneur le Président et le personnel de nos bureaux de sénateur — qui n'est toutefois pas aussi nombreux partout — pour le travail accompli.

Le moment serait mal choisi pour parler des changements qui sont en cours au Sénat. Les semaines et les mois à venir seront plutôt le temps de marquer une pause, de réfléchir et de se régénérer, avant de reprendre les travaux avec un désir neuf de servir l'institution qu'est le Sénat et de poursuivre notre travail. Il est le temps de vous dire merci pour les réalisations des 11 dernières semaines, au cours desquelles, de mon point de vue, nous nous sommes consacrés aux affaires de l'État et du Canada et nous avons vu à ce que cette institution s'acquitte de son devoir de manière à susciter la plus grande estime. Nous avons joué notre rôle le mieux possible, compte tenu des outils dont nous disposons.

Il me tarde de réaliser encore d'autres changements conformes aux objectifs de cette institution, mais je m'en voudrais de ne pas remercier sincèrement tous les sénateurs pour leurs gentillesses avant que la pause estivale ne les relègue parmi nos souvenirs. Et, si je puis me permettre, je voudrais dire un dernier mot à l'intention des sénateurs Cowan et Carignan. En tant que leader des libéraux indépendants au Sénat, le sénateur Cowan a été pour moi un collègue et un conseiller utile. Je regrette qu'il ne soit pas présent pour entendre les remerciements que je lui adresse personnellement, car il cessera d'exercer ses fonctions de leader aujourd'hui, si je comprends bien, ou peut-être au cours des prochains jours.

Pour mon collègue et ami, le sénateur Carignan, vous avez accepté mon rôle avec une ouverture et un professionnalisme que j'ai beaucoup appréciés. Merci de votre appui.