Une stratégie nationale sur les aînés aidera le Canada à mieux gérer le vieillissement de sa population

Communiqué

Comité sénatorial permanent des finances nationales

Une stratégie nationale sur les aînés aidera le Canada à mieux gérer le vieillissement de sa population

29 juin 2017


Lisez le rapport

Ottawa – Les Canadiens âgés de plus de 65 ans dépassent en nombre ceux de moins de 14 ans. Cette situation crée un profond changement démographique qui engendre d’importantes pressions sur les finances du pays et qui se répercute sur l’économie canadienne, selon un rapport du Comité sénatorial des finances nationales.

Pour contrer ces effets, le comité demande au gouvernement fédéral d’adopter une stratégie nationale sur les aînés afin de mieux contrôler la hausse des coûts associée au vieillissement de la population, et ce, tout en s’assurant de fournir aux Canadiens âgés les soins dont ils ont besoin. Il s’agit de l’une des quatre recommandations formulées par le comité dans son rapport Soyons prêts : Pour une nouvelle génération d’aînés actifs.

Il devient de plus en plus urgent d’adopter une stratégie nationale car la population vieillissante exerce d’importantes pressions sur le système de soins de santé alors que son fonctionnement n’est déjà pas optimal. Le nombre croissant de personnes nécessitant des soins — soit à leur domicile ou à l’hôpital — pourrait obliger le gouvernement fédéral à changer son mode de contribution financière aux provinces, aux territoires et aux gouvernements des Premières Nations.

Les soins à domicile doivent être l’un des piliers de la stratégie nationale. Les aînés se sentent mieux à leur domicile, et cette formule est moins coûteuse pour les contribuables que la prestation de soins en milieu hospitalier ou en établissement de soins de longue durée.

De nouveaux débouchés d’emploi seraient ainsi créés pour le personnel infirmier, les fournisseurs de soins à domicile, les travailleurs de soutien et d’autres professionnels de la santé. De plus, les entreprises qui offrent des services ou des produits de soins aux aînés découvriraient un marché en expansion.

Cependant, on prédit un impact essentiellement négatif sur la participation au marché du travail en raison des départs à la retraite. Le gouvernement fédéral et les autres ordres de gouvernement doivent se mobiliser en prévision du manque à combler et adopter des mesures qui visent à encourager les groupes sous-représentés, comme les Autochtones et les personnes handicapées, à intégrer le marché de travail. L’immigration de travailleurs qualifiés aidera également à compenser l’effet du vieillissement de la population.

Faits saillants

  • L’âge médian des Canadiens est en hausse : il était de 24,1 ans en 1923; de 40,2 en 2013 et devrait atteindre 46,5 en 2063.
  • Les Canadiens vivent plus longtemps. Leur espérance de vie est de 82 ans.
  • Les Canadiens ont moins d’enfants. Le taux de natalité est de 1,6 naissance par femme.
  • La population vieillissante du Canada pourrait faire croître le coût des soins de santé de 1 % par année, ou de 2 milliards de dollars annuellement.
  • La population vieillissante du Canada est dispersée de façon inégale entre les provinces. À Terre-Neuve-et-Labrador, au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse, la population âgée de plus de 65 ans devrait dépasser 30 % d’ici 2038. Au Nunavut et dans les Territoires du Nord-Ouest, elle sera sous la barre des 15 %.

Citations

« Face au vieillissement de la population au Canada, une stratégie nationale sur les aînés nous offre un plan encourageant pour la prestation de soins de santé et d’autres services dont la population vieillissante de notre pays a besoin et qu’elle mérite. Le domaine des soins aux aînés est en pleine expansion et offrira de nombreuses opportunités d’emploi aux jeunes Canadiens. »

- Sénateur Percy Mockler, président du comité

« Nos aînés sont des gens qui ont travaillé fort toute leur vie. Ces gens ont contribué à la croissance et à la réussite de notre pays. Notre gouvernement fédéral doit prendre l’initiative et donner à ces Canadiens les services dont ils ont besoin alors qu’ils vieillissent. Cette génération ne veut surtout pas représenter un fardeau pour personne. »

- Sénatrice Anne C. Cools, vice-présidente du comité

Liens connexes

 

Pour de plus amples renseignements, communiquez avec :

Sonia Noreau
Agente, Relations publiques
Direction des communications
Sénat du Canada
613-614-1180 | sonia.noreau@sen.parl.gc.ca

NOUVELLES LIÉES

Derniers rapports

La décarbonisation des transports au Canada
Le comité sénatorial permanent de l’énergie, de l’environnement et des ressources naturelles
Dixième rapport

Projet de loi S-228, Loi modifiant la Loi sur les aliments et drogues (interdiction de faire de la publicité d’aliments et de boissons s’adressant aux enfants), avec amendement
Le comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie
Quinzième rapport

Document intitulé Propositions visant à corriger des anomalies, contradictions ou erreurs relevées dans les Lois du Canada et à y apporter d’autres modifications mineures et non controversables ainsi qu’à abroger certaines lois et dispositions ayant cessé d’avoir effet
Le comité sénatorial permanent des affaires juridiques et constitutionnelles
Vingt et unième rapport