S'il vous plaît activez Javascript
Aller au contenu
COMMENT & POURQUOI
Une page se tourne : les sénateurs font leurs adieux temporaires à l’édifice du Centre
28 décembre 2018

Cet article fait partie d’une série de textes sur le déménagement du Sénat à l’édifice du Sénat du Canada, auparavant connu sous le nom de Centre de conférences du gouvernement. En 2018, le Sénat a entamé son déménagement au nouvel édifice, une ancienne gare construite en 1912, alors que l’édifice du Centre – l’emplacement permanent du Sénat – sera restauré. Le Sénat commencera à opérer à partir de l’édifice du Sénat du Canada au début de 2019.

Les économies réalisées au profit des contribuables seront d’environ 200 millions de dollars comparativement à la proposition originale, qui consistait à réinstaller le Sénat sur la Colline du Parlement. Il est prévu que le Sénat occupe cet emplacement temporaire pendant au moins 10 ans.


Comme le veut la tradition, à la fin du mois de décembre, on tourne la page pour repartir à neuf. Toutefois, cette année, le Sénat ne fera pas seulement ses adieux à 2018.

Les 105 sénateurs du Canada ont commencé à emménager dans l’édifice modernisé du Sénat du Canada, qui les accueillera temporairement pendant que l’édifice du Centre subira sa première rénovation complète depuis son ouverture dans les années 1920. Les travaux de réhabilitation devraient durer au moins une dizaine d’années.

Le bâtiment qui vient d’être renommé « l’édifice du Sénat du Canada » était à l’origine la gare centrale d’Ottawa et abritait jusqu’à tout récemment le Centre de conférences du gouvernement. Grâce au Sénat, des rénovations majeures ont donné un nouveau souffle à ce bâtiment historique.

Le 13 décembre 2018, Services publics et Approvisionnement Canada a donné possession de l’édifice du Sénat du Canada au Sénat, lors d’une cérémonie officielle de prise de possession.

« Ce fut très gratifiant de pouvoir observer la restauration de ce magnifique édifice au cours des dernières années. Grâce à l’étroite collaboration entre le Sénat et Services publics et Approvisionnement Canada, nous profitons maintenant d’un édifice d’une grande importance architecturale qui répond aux besoins d’un Parlement moderne et qui respecte son héritage patrimonial », a déclaré le Président du Sénat, George J. Furey, lors de la cérémonie. « Un nouveau chapitre passionnant de la Chambre haute commence aujourd’hui et je sais que tous les sénateurs ont hâte de servir les Canadiens dans le nouvel édifice du Sénat du Canada. »

Cet après-midi-là, la dernière séance du Sénat s’est tenue dans l’édifice du Centre. À cette occasion, de nombreuses « dernières fois » ont été soulignées, dont la déclaration finale du Président, le dernier défilé du Président et la dernière cérémonie de sanction royale, au cours de laquelle la gouverneure générale a octroyé la sanction royale à la dernière loi qui fut adoptée dans l’ancienne Chambre rouge.

Le mercredi 12 décembre, certains sénateurs ont marqué un temps d’arrêt et ont fait part de leurs réflexions sur leur déménagement depuis la Chambre du Sénat de l’édifice du Centre vers leurs locaux temporaires dans l’édifice du Sénat du Canada.

Les travaux du Sénat reprendront en 2019 et ses procédures, protocoles et cérémonies se poursuivront dans le nouvel édifice du Sénat du Canada. De plus, en 2019, les délibérations du Sénat seront télédiffusées. De cette façon, la population canadienne sera encore mieux informée du travail essentiel que les sénateurs accomplissent, car elle pourra suivre les délibérations sur des enjeux importants qui touchent leur pays. La télédiffusion des travaux du Sénat témoigne de l’engagement continu des sénateurs envers la transparence et la reddition de comptes.


Le saviez-vous?

Bien que l’édifice du Centre soit fermé aux visiteurs durant les travaux, les Canadiennes et Canadiens peuvent continuer d’admirer l’architecture de l’édifice et les œuvres d’art qui s’y trouvent en effectuant une visite virtuelle du Sénat.


 

 

Le dernier défilé du Président du Sénat de l’année 2018 a eu lieu le jeudi 13 décembre. On voit ici le cortège emprunter le Hall d’honneur en direction de la Chambre du Sénat.

Le Président du Sénat, George J. Furey, entre dans la Chambre rouge pour présider une séance, la dernière à se dérouler sur la Colline du Parlement avant au moins 10 ans.

La gouverneure générale Julie Payette est escortée dans la Chambre du Sénat par l’huissier du bâton noir pour octroyer la sanction royale à six projets de loi. Derrière elle se trouvent la leader du gouvernement à la Chambre des communes, Bardish Chagger, le représentant du gouvernement au Sénat, le sénateur Peter Harder, et le leader de l’opposition officielle, le sénateur Larry Smith.

La gouverneure générale Julie Payette prend place sur l’estrade du Président pour accorder la sanction royale. C’est la dernière fois que la cérémonie de la sanction royale aura lieu dans l’édifice du Centre avant au moins 10 ans.

Les sénateurs Jim Munson, Scott Tannas et Nicole Eaton discutent dans l’antichambre alors qu’ils sortent de la Chambre du Sénat de l’édifice du Centre pour la dernière fois avant le début des importants travaux de restauration.

Les sénateurs Diane Griffin, Pierre J. Dalphond, Murray Sinclair et Rosa Galvez sortent de la Chambre rouge pour la dernière fois avant au moins 10 ans.

Les pages du Sénat ferment les portes de la Chambre rouge pour une dernière fois avant au moins 10 ans. Le Sénat retournera dans l’édifice du Centre une fois le bâtiment rénové de fond en comble.

La ministre des Services publics et de l’Approvisionnement et de l’Accessibilité, Carla Qualtrough, remet au Président du Sénat, George J. Furey, la clé du nouvel édifice du Sénat du Canada, soulignant ainsi la cession officielle de l’édifice qui sera la résidence temporaire du Sénat pendant la réfection de l’édifice du Centre. Les sénateurs Marc Gold, Raymonde Saint-Germain, Donald Plett, Scott Tannas, Peter Harder et Patricia Bovey se joignent à eux pour le transfert officiel.

Pendant la période d’ajournement des Fêtes, des équipes de travail s’affaireront à déménager les bureaux et les fauteuils des sénateurs ainsi que le bureau des greffiers depuis la Chambre du Sénat de l’édifice du Centre jusqu’à la Chambre temporaire dans l’édifice du Sénat du Canada. Le décor de ce nouvel espace est plus épuré que celui de la Chambre de l’édifice du Centre, mais son mobilier, sa configuration et son élégance sobre évoqueront manifestement l’ancienne Chambre du Sénat.