S'il vous plaît activez Javascript
Aller au contenu
Échos de l’Antiquité dans les appartements du Président du Sénat
COMMENT & POURQUOI
Échos de l’Antiquité dans les appartements du Président du Sénat
25 juillet 2018

Orateur de grand renom qui fit campagne contre la corruption pendant ses 31 ans au Sénat, il déjoua un complot contre le gouvernement et lutta contre l’autoritarisme avant d’être pourchassé et assassiné par ses adversaires politiques.

<b>« Principum munus est resistere levitati multitudinis »</b><br>« Il incombe aux dirigeants de s’opposer à la légèreté de la multitude »<br><em>Cicéron (106 av. J.-C. – 43 av. J.-C.)</em>

<b>« Nihil ordinatum est quod praecipitatur et properat »</b><br>« La précipitation exclut la mesure »<br><em>Sénèque (4 av. J.-C. – 65 apr. J.-C.)</em>

<b>« Quod pulcherrimum idem tutissimum est »</b><br>« Un parti très noble est un parti très sûr »<br><em>Tite-Live (59 av. J.-C. – 17 apr. J.-C.)</em>

Plus de 2 000 ans se sont écoulés depuis que le sénateur romain Marcus Tullius Cicero, dit Cicéron, a prononcé certains des discours jugés les plus éloquents jamais composés, mais ses paroles résonnent toujours à l’édifice du Centre sur la Colline du Parlement.

Deux citations de Cicéron figurent parmi les six inscriptions en latin gravées sur les linteaux de chêne blanc des appartements du Président du Sénat, perles de sagesse des personnalités publiques les plus vénérées de la Rome antique.

Parlant d’expérience, Cicéron, Tacite, Horace, Tite-Live et Sénèque ont tous mis en garde contre les troubles sociaux. Leurs observations, façonnées par les combats qu’ils ont menés, confirment les idéaux de la saine gouvernance, du leadership fondé sur des principes et de l’intégrité morale.

Leurs paroles auraient trouvé un écho chez les artisans qui ont gravé ces inscriptions dans les appartements du Président du Sénat en 1924, six ans après la Première Guerre mondiale qui a coûté la vie à près de 61 000 Canadiens.

L’emplacement des inscriptions revêt une signification particulière. En tant que président d’assemblée de la Chambre haute, le Président du Sénat est l’arbitre des débats. Il statue notamment sur les questions de procédure parlementaire. Les citations rappellent l’importance de la retenue, de la sagesse et de l’action réfléchie — autant de valeurs qu’incarne le Sénat du Canada.

« Les idéaux qui ont inspiré ces auteurs latins animent nos propres institutions parlementaires », estime le Président du Sénat George J. Furey. « Ils sont une source d’inspiration pour tous les sénateurs qui ont le privilège d’occuper ces appartements. »

Les inscriptions rattachent directement le type de gouvernement représentatif du Canada au système républicain né il y a 2 500 ans quand Rome a chassé le dernier de ses sept rois et mis un terme à 250 ans de règne sans partage. Les Romains établirent une forme précoce de gouvernance démocratique où chacune des sphères de la société – commerçants, soldats, propriétaires et aristocrates – était représentée au sein d’assemblées dont les délégués défendaient leurs intérêts.

Ce système révolutionnaire de suffrage commun assorti de freins et contrepoids rigoureux a permis à Rome de devenir la civilisation la plus puissante de l’Antiquité et le modèle de presque toutes les démocraties modernes depuis 240 ans. En identifiant le Sénat à la première république au monde, ces maximes évoquent les principes fondateurs durables dont il est l’héritier.


Renseignez-vous sur ces inscriptions en consultant la publication du Sénat Sages paroles. Explorez les détails des appartements du Président du Sénat – et du reste du Sénat – en effectuant la visite virtuelle du Sénat.

<b>« Plus apud nos vera ratio valeat quam vulgi opinio»</b><br>« Soyons guidés par la raison plutôt que par l’opinion publique »<br><em>Cicéron (106 av. J.-C. – 43 av. J.-C.)</em>

<b>« Potentiam cautis quam acribus consiliis tutius haberi »</b><br>« L’adresse réussit mieux que la vigueur à qui veut maintenir son crédit »<br><em>Tacite (56 apr. J.-C. – 120 apr. J.-C.)</em>

<b>« Sapere aude »</b><br>« Osez être sage »<br><em>Horace (65 av. J.-C. – 8 apr. J.-C.)</em>