S'il vous plaît activez Javascript
Aller au contenu
Passé, présent, futur — le Symposium du Sénat met en contexte le 150e du Canada
NOUVELLES
Passé, présent, futur — le Symposium du Sénat met en contexte le 150e du Canada
12 juin 2017

En tant que Chambre de second examen objectif, quelle meilleure façon de souligner le 150e anniversaire du Canada que de réfléchir sur le passé, le présent et le futur du pays ?

Le mois passé, le sénateur Serge Joyal et la sénatrice Judith Seidman ont organisé le Symposium Canada 150 du Sénat. Lors de cet évènement de deux jours, des leaders canadiens ont discuté de l’avenir qu’ils envisagent pour le Canada à l’occasion d’un forum de discussion portant sur d’importants enjeux nationaux. Il a entre autres été question des relations entre le Canada et ses Premières Nations, du développement durable dans l’Arctique, de l’influence de la Charte canadienne des droits et libertés, de l’importance de l’identité canadienne au sein de la Francophonie et de plusieurs autres thèmes. 

Le sénateur Serge Joyal, l’un des hôtes, s’adresse aux participants.

Mark D. Walters, titulaire de la chaire F.R. Scott en droit public et constitutionnel de l’Université McGill, le sénateur Serge Joyal, la très honorable Kim Campbell, ancienne première ministre du Canada, David Docherty, président de l’Université Mount Royal.

David Suzuki parle du développement durable et de l’avenir de l’Arctique.

Le président du Sénat George J. Furey souhaite la bienvenue aux participants du Symposium du Sénat sur le 150e anniversaire de la Confédération.

Le Gouverneur général David Johnston parle d’inclusion, de diversité et de changement.

Phil Fontaine, ancien chef national de l’Assemblée des Premières Nations, parle des relations entre le Canada et ses Premières Nations.

Les sénateurs Peter Harder et René Cormier, la sénatrice Lucie Moncion, le président du Sénat George J. Furey, les sénatrices Claudette Tardif et Judith Seidman et le sénateur Serge Joyal.

Rangée avant (de gauche à droite) : Monique F. Leroux, présidente de l’Alliance coopérative internationale, la sénatrice Judith Seidman, la très honorable Kim Campbell, ancienne première ministre du Canada, la très honorable Michaëlle Jean, secrétaire générale de la Francophonie et ancienne gouverneure générale du Canada, la sénatrice Claudette Tardif, le sénateur Serge Joyal, le sénateur René Cormier, Huguette Labelle, ancienne chancelière de l’Université d’Ottawa, Ellen Gabriel, ancienne présidente de l’Association des femmes autochtones du Québec.

Rangée arrière (de gauche à droite) : la sénatrice Lucie Moncion, Bob Rae, ancien premier ministre de l’Ontario, le sénateur Peter Harder, le sénateur Fabian Manning, Pierre Lassonde, président du conseil d’administration du Conseil des arts du Canada, Mark D. Walters, titulaire de la chaire F.R. Scott en droit public et constitutionnel de l’Université McGill, Natan Obed, président du Inuit Tapiriit Kanatami, David Suzuki, généticien, journaliste et cofondateur de la Fondation David Suzuki, David E. Smith, professeur distingué invité à l’Université Ryerson, Hassan Yussuff, président du Congrès du travail du Canada.