S'il vous plaît activez Javascript
Aller au contenu
PERSONNALITÉS
En mémoire de la sénatrice Elaine J. McCoy, c.r.
21 janvier 2021

On se souviendra de la sénatrice Elaine McCoy comme étant une brillante parlementaire, une fière Albertaine d’une loyauté sans faille, une oratrice de talent et une généreuse mentore, ont déclaré ses collègues du Sénat.

« C’est une femme qui se souciait vraiment des gens, » affirme le sénateur Doug Black, un collègue de la sénatrice McCoy pendant huit ans.

« Elle prenait soin de ses amis. Elle se souciait énormément de la fonction publique. Elle estimait jouir d’un privilège incommensurable. »

Avocate respectée et ministre en Alberta, la sénatrice McCoy a défendu avec ardeur les intérêts des Albertains au Parlement lorsqu’elle a été nommée à la Chambre haute en 2005. Elle est décédée le 29 décembre 2020, à l’âge de 74 ans.

« Lorsqu’elle prenait la parole, tout le monde écoutait »

La sénatrice McCoy était une « véritable Albertaine » et n’a ménagé aucun effort pour bien représenter les Albertains sur la Colline du Parlement, a indiqué la sénatrice Diane Griffin, une amie proche de la sénatrice McCoy.

Bien d’autres collègues le pensaient également.

« Elaine était extrêmement brillante, mais, plus que tout, elle était travaillante », affirme le sénateur Doug Black. « Elle n’a jamais oublié ses origines, et c’est pourquoi elle était si efficace, selon moi. »

La sénatrice McCoy, au centre, entourée de sa famille à l’occasion de sa nomination à la Chambre haute, le 24 mars 2005, à Ottawa. Sa mère Jean McCoy et son époux Miles Patterson sont à ses côtés; son frère Bill McCoy, en haut à gauche, était aussi présent.

 

On a pu voir à quel point elle était entièrement dévouée aux gens qu’elle représentait lorsque le Sénat a dû examiner deux projets de loi du gouvernement, soit C‑48 et C‑69, qui avaient des répercussions majeures sur sa province, se souviennent ses collègues.

« Elle a suivi de très près le cheminement de ces deux projets de loi et elle assistait aux réunions des comités, même si elle n’en faisait pas partie », explique la sénatrice Griffin. « Malgré une santé fragile, elle s’est consacrée corps et âme à ces dossiers. »

La sénatrice McCoy lors d’une conférence de presse, le 4 octobre 2016.

Le sénateur Jim Munson a indiqué que la sénatrice McCoy connaissait les dossiers de l’énergie et de l’environnement « sur le bout de ses doigts »; le sénateur Doug Black a fait observer qu’elle a été l’une des premières à militer dans l’Ouest canadien en faveur d’une « exploitation responsable » des ressources énergétiques et de l’importance de trouver un juste équilibre entre le développement et la protection de l’environnement.

Elle savait très bien mettre à profit ses solides connaissances et retenir l’attention des sénateurs, se souviennent ses collègues.

« Lorsqu’elle prenait la parole, tout le monde écoutait », indique le sénateur Munson.

La sénatrice Yonah Martin l’a décrite comme étant « parmi les plus compétents parlementaires » au Sénat.

« Ses interventions étaient justes et ancrées dans l’expérience et la sagesse », ajoute la sénatrice Martin.

Plusieurs sénateurs admiraient l’éloquence de la sénatrice McCoy – elle avait très peu recours à des déclarations ou arguments préparés d’avance.

« Lorsqu’elle prenait la parole à la Chambre – avec ou sans notes – elle savait aller droit au cœur de la question », affirme la sénatrice Patricia Bovey.

« C’est un véritable talent. »

Des opinions bien arrêtées

Après avoir été nommée au Sénat par l’ancien premier ministre Paul Martin, la sénatrice McCoy a choisi d’y siéger d’abord à titre de progressiste-conservatrice et plus tard comme indépendante.

Même si elle a siégé en dehors des plus grands caucus du Sénat pendant la majeure partie de sa carrière, elle s’est efforcée de tisser des liens dans cette Chambre, indiquent ses collègues du Sénat.

Par exemple, elle avait des opinions « bien arrêtées » sur le rôle des sénateurs indépendants et sur la façon dont le Sénat devrait être réformé et modernisé, tout en ayant un profond respect pour les racines, les traditions et les règles du Sénat.

« Elle m’a guidé dans mes réflexions sur ces questions, et cette expérience m’est très précieuse », avoue le sénateur Marc Gold.

Au début de 2016, alors qu’il y avait de plus en plus de sénateurs non affiliés à la Chambre haute, la sénatrice McCoy a cofondé un groupe de travail qui est finalement devenu le Groupe des sénateurs indépendants. Le groupe l’a élue comme première facilitatrice dès l’automne.

Cette année-là, elle a également siégé au Comité sénatorial spécial sur la modernisation du Sénat, qui a recommandé, dans un rapport publié en octobre 2016, que le Sénat commence à télédiffuser ses débats. La télédiffusion a débuté le 18 mars 2019, lorsque le Sénat a déménagé dans sa demeure temporaire dans l’édifice du Sénat du Canada.

La sénatrice McCoy, au centre, à l’occasion du forum jeunesse « Vision autochtone au Sénat », tenu à Ottawa en juin 2017.




La sénatrice McCoy, sa mère, Jean McCoy, et la petite-fille de son époux, Sarah Patterson, devant le monument Les femmes sont des personnes! sur la Colline du Parlement en 2005. (Crédit photo : Bureau de la regrettée sénatrice McCoy)

La sénatrice McCoy, à gauche, en compagnie de l’ancien premier ministre de l’Alberta Don Getty et de sa nièce Andrea McCoy. (Crédit photo : Bureau de la regrettée sénatrice McCoy)

La sénatrice McCoy s’entretient avec le sénateur David Adams Richards, à Ottawa, en novembre 2017. (Crédit photo : Bureau de la regrettée sénatrice McCoy)

Une mentore influente

Plusieurs sénateurs récemment nommés au Sénat ont souligné que la sénatrice McCoy les avait bien accueillis et encouragés alors qu’ils s’adaptaient à leurs nouvelles fonctions.

« Cela m’avait donné une grande confiance à mon arrivée au Sénat », avoue la sénatrice Bovey.

La sénatrice McCoy a représenté la province de l’Alberta au Sénat pendant 15 ans. Elle était toujours en poste au moment de son décès, le 29 décembre 2020. (Crédit photo : Bureau de la regrettée sénatrice McCoy)

Des sénateurs d’expérience ont également décrit la politicienne chevronnée de l’Ouest comme étant une mentore influente qui donnait de précieux conseils. On pouvait aussi compter sur elle pour faire la fête, ont indiqué ses collègues.

Le bureau de la sénatrice McCoy, situé au cinquième étage, au-dessus de la Chambre du Sénat dans l’édifice du Centre, était devenu l’endroit par excellence pour les soirées et les grandes discussions politiques.

« Elle adorait recevoir les gens, et il y avait beaucoup de va-et-vient à son bureau », se souvient la sénatrice Salma Ataullahjan, dont le bureau se trouvait au même étage.

La sénatrice Griffin a dit qu’elle gardait de très bons souvenirs de soupers organisés au condo de la sénatrice McCoy à Ottawa.

« Elle avait un excellent sens de l’humour. Et elle adorait le scotch Famous Grouse! », ajoute-t-elle.

Par son aplomb et sa prestance, la sénatrice McCoy en aura marqué plus d’un. Plusieurs collègues ont dit d’elle qu’elle était distinguée, gracieuse, élégante et qu’elle affichait un « magnifique sourire ».

« Chose certaine, elle avait encore beaucoup à apporter », ajoute le sénateur Doug Black. « Lorsqu’elle aurait quitté le Sénat, en mars, elle aurait certainement continué d’accomplir de grandes choses.

« Elle va nous manquer. C’est une grande perte pour le Canada. »

La sénatrice McCoy en compagnie (de gauche à droite) des sénateurs Percy Mockler, David Wells et Leo Housakos, en mars 2017. (Crédit photo : Bureau de la regrettée sénatrice McCoy)


La sénatrice McCoy, à droite, en compagnie de l’ancienne première ministre Kim Campbell, à gauche, de l’ancien sénateur Tommy Banks et de son épouse Ida Banks, lors d’un événement en mars 2015. (Crédit photo : Bureau de la regrettée sénatrice McCoy)

La sénatrice McCoy installe une pancarte électorale à Calgary, en vue de l’élection provinciale du 20 mars 1989. Elle a été députée provinciale de Calgary-Ouest de 1986 à 1993. (Crédit photo : Bureau de la regrettée sénatrice McCoy)

Les sénatrices Elaine McCoy et Diane Griffin célèbrent leur anniversaire dans un pub d’Ottawa, le 22 mars 2019. (Crédit photo : Bureau de la sénatrice Diane Griffin)

La sénatrice Elaine McCoy à la Chambre rouge, dans l’édifice du Centre, en 2018. (Crédit photo : Bureau de la regrettée sénatrice McCoy)

Déclarations à l’occasion du décès de l’honorable sénatrice Elaine J. McCoy, c.r.

« Toute la communauté parlementaire tenait la sénatrice McCoy en haute estime, et celle-ci manquera grandement à ses collègues du Sénat. Nous n’oublierons jamais à quel point elle était fière de ses origines albertaines, la ferveur avec laquelle elle se battait pour l’équité, et ses efforts acharnés pour défendre tous ceux et celles qu’elle représentait. »

L’honorable George J. Furey, c.r.
Président du Sénat

Cliquez ici pour lire la déclaration intégrale du sénateur Furey sur le décès de la sénatrice McCoy.

« J’ai été profondément attristé d’apprendre le décès de mon amie et collègue, la sénatrice Elaine McCoy, une ancienne ministre albertaine qui a travaillé sans relâche au service de sa province et de son pays depuis sa nomination au Sénat, en 2005.

« Quand j’ai été nommé au Sénat, la sénatrice McCoy a été l’une des premières personnes à m’accueillir. Durant le temps que nous avons passé ensemble, j’ai profité de son expérience et de ses connaissances, et elle m’a fait part de son opinion sur l’évolution de l’institution à laquelle elle était si dévouée. Elle nous manquera beaucoup au Sénat. J’offre mes sincères condoléances à sa famille, à ses amis et à ses proches. »

Le sénateur Marc Gold
Représentant du gouvernement au Sénat

« Depuis l’époque où elle siégeait à l’Assemblée législative de l’Alberta jusqu’à ses années à la Chambre rouge, à Ottawa, la sénatrice McCoy a toujours été profondément attachée à son pays. On se souviendra de son soutien indéfectible envers ses concitoyens albertains. Récemment, sa défense passionnée et tenace du secteur canadien de l’énergie contre les néfastes projets de loi C-48 et C-69, a montré son attachement profond à l’égard de sa province et des milliers de travailleurs de ce secteur partout au pays.

« Sa manière particulière de voir les choses, sa prévoyance et son intellect remarquable ont fait de la sénatrice McCoy une leader influente. Sa contribution à l’élaboration des politiques publiques et son appui indéfectible envers ses concitoyens ont avantagé tous les Canadiens. »

Le sénateur Don Plett
Leader de l’opposition au Sénat

« L’honorable Elaine McCoy était intelligente, charmante, déterminée, et elle savait comment s’exprimer. Elle s’est battue pour l’égalité de tous les sénateurs, et elle a joué un rôle déterminant dans l’apport de modifications au Règlement du Sénat qui visaient à reconnaître les groupes parlementaires non partisans.

« En tant que membre fondatrice du Groupe des sénateurs indépendants, dont elle a été la première facilitatrice, la sénatrice McCoy a été une mentore et une conseillère pour bon nombre d’entre nous qui ont été nommés après 2015. Elle a souvent répété que son but était d’aider les nouveaux sénateurs à prendre leur envol. Elle nous manquera beaucoup, mais elle sera toujours avec nous. »

Le sénateur Yuen Pau Woo
Facilitateur du Groupe des sénateurs indépendants

« C’est avec une grande tristesse que j’ai appris que mon amie et collègue, Elaine McCoy, était décédée le 29 décembre 2020. Elle était une infatigable défenseure des droits de la personne et de la modernisation du Sénat, et son dévouement à ces causes et son vif sens de l’humour nous manqueront énormément. Une voix forte et passionnée pour l’Alberta s’est tue.

« Que Dieu te bénisse, Elaine. Repose en paix. »

Le sénateur Scott Tannas
Leader du Groupe des sénateurs canadiens

« L’honorable Elaine McCoy, c.r., incarnait réellement ce à quoi la fonction publique devrait ressembler.

D’abord comme députée et ministre provinciale, puis comme sénatrice, elle défendait ardemment les intérêts de la population et de la province de l’Alberta.

« Beaucoup de personnes ont déjà parlé de sa fougue, de sa perspicacité et de son sens de l’humour malicieux, mais subtil. Ceux d’entre nous qui ont eu la chance de travailler avec elle se souviendront de la façon dont elle s’est servie de ces attributs pour transcender les lignes de parti et pour prononcer des discours réfléchis et convaincants. Elle nous manquera énormément. »

La sénatrice Jane Cordy
Leader du Groupe progressiste du Sénat

Hommages au Sénat - Le 9 février 2021

Tributes from the Senate Chamber - February 9, 2021

Visionner sur ParlVu au Sénat